En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'aumônier de la prison de Rouen voit "des bombes à retardement en prison"

brahim charifi
 

Adel Kermiche, l'un des deux terroristes de la prise d'otages qui a eu lieu mardi à Saint-Etienne-Du-Rouvray, avait clairement manifesté ses envies de jihad. L'adolescent était fiché S et sous contrôle judiciaire. Invité mercredi sur BFMTV, Brahim Charifi, aumônier bénévole de la prison de Rouen, est revenu le phénomène de radicalisation en milieu carcéral.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire