En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'éducation prioritaire scolarise 20% des élèves
 

Le ministre de l’Éducation a présenté jeudi ses principales mesures sur la relance de l'éducation prioritaire. Un plan qui vise notamment à rendre les ZEP plus attractives pour les professeurs et plus efficaces pour les élèves.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • lillois
    lillois     

    il faut voir la nationalité des participants au rapport sur l'intégration en france,les ennemis de la france

  • carmine
    carmine     

    Des "moyens débloqués" pour les ZEP et la promotion de l'égalité des chances soit disant et dans le même temps le rectorat de Versailles annonce la fermeture des Prépas publiques et gratuites aux concours d'infirmiers dans les lycées d'Ile-de-France. Elles permettent, avec succès, à des élèves issus souvent de classes populaires, de profiter d'une préparation efficace aux concours d'infirmiers. On peut s'interroger sur la volonté ministérielle de promouvoir l'égalité d'un côté et de supprimer des moyens de l'autre. Ces prépas sont un succès avec près de 80% des étudiants qui réussissent les concours au cours de leur année. Le rectorat rétorque que des moyens seront dispersés sur tous les établissements qui proposent le bac STSS (santé social) mais ce ne seront que quelques heures.... En revanche la préparation à ces concours coûtent entre 1600 et 5000 euros selon les établissements privés qui la prodiguent. On peut aussi s'étonner du maintien de cette formation dans les établissements privés sous contrat.... La privatisation de pans entiers de l'éducation après le baccalauréat interpelle à l'heure où un ministre de l'éducation se targue de réformer l'éducation prioritaire pour aider les élèves les plus défavorisés. A quoi cela sert-il si cette aide débute à la maternelle mais s'arrête au bac, alors que faute de moyens de nombreuses familles ne pourront pas permettre à leurs enfants une poursuite d'études supérieures?

  • lillois
    lillois     

    Dans ses quartiers ils bénéficient de l'école gratuite de logements apéalisés donc gratuit,qu'ils vandalisent courageusement de la cantine gratuite et d'assistantes sociales pour monter leurs dossiers de réclamations et maintenant on arrose de 400 millions d'euros dans le désert

  • timinet
    timinet     

    De quoi rigoler! Une des mesures: moins d'heures devant les élèves pour travailler en groupes! Quels groupes? de profs? Ils pourront prendre le thé tranquillement. A part ça c'est sans doute vrai qu'avec des élèves azimutés un peu de repos doit être nécessaire! Autre mesure qui fait frémir: scolarisation des moins de 3 ans! Pauvres bébés! Avec les nouveaux horaires de Peillon et la transition entre les enseignants et les animateurs il faut réveiller les tout petits!

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Non des choses sont positives et testées actuellement, comme le fait de mettre plusieurs profs dans une même classe, (ce qui revient a faire des classes par niveaux) des que des enfants décrochent et ceci des le plus jeune age, pour leur permettre de suivre en poussant les matières perdues...

  • daddy
    daddy     

    Un petit forfait pour les allocs(que l'on ait un ou quinze gosses) résoudrait beaucoup de problèmes et ferait faire de belles économies à notre pauvre pays.

  • chantal3
    chantal3     

    d(accord avec vous colentonio69 et chapeauba s consternant ce gouverment et ce
    pognon qui sera balancé c'est encore le français de base qui va payer raz le bol de ces nuls

  • Colentonio69
    Colentonio69     

    Mais c est pas possible. Ils ne comprennent rien !!!! Depuis le temps que tous les gouvernements mettent de l argent sans ces quartiers il n y a aucun résultat. C est même pire. Ils ont tout saccagé dans les écoles les logements les structures de loisirs etc...
    La solution n est pas là baurdel. Ça se saurait. Tant que toute population diverse ne voudra pas s intégrer rien n y fera. Il faut tout reprendre a zéro avec FERMETÉ. pas besoin d argent mais un gouvernement non laxiste qui traite les VRAIS problèmes, PEILLON c est un ...

  • Chapeaubas
    Chapeaubas     

    le problème n'est pas au niveau des professeurs, n'est pas non plus au niveau de la zone. Le problème ce sont les élèves qui fréquentent ces établissements, totalement inéduqués par les parents, qui font des momes pour les allocs, et le reste ils s'en tapent. Préfèrent les confier à la justice plutôt que de les élever correctement. Le problème c'est la justice de Taubira, toujours plus laxiste avec les mineurs. Quand on aura règlé totalement et profondément ces problèmes là, on en erra le bout. mais c'est pas demain la veille avec le gouvernement qu'on a et un président qui préfère s'occuper de sa braguette plutôt que de la France !

  • oliv
    oliv     

    Lamentable de repetition dans le niéserie....

Votre réponse
Postez un commentaire