En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Véronique a vu son fils partir en Syrie, elle témoigne dans l'un des quatre clips.
 

Dans ces quatre clips, des familles de jeunes partis faire le jihad témoignent de leur douleur. Les spots seront diffusés gratuitement pendant un mois par une vingtaine de médias. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Arleco
    Arleco     

    Tout à fait !!! Pas de retour du tout pour ma part... Vous n'êtes pas des victimes vous les parents d'enfants jihadistes avérés ou pas...! Vous avez à un moment fait preuve d'un...laxisme épouvantable en laissant croire à votre progéniture qu'ils avaient tous les droits jusqu'à ce qu 'ils en oublient leurs devoirs.

  • spid
    spid     

    le gvt devrait faire diffuser un numéro vert européen ,pour justement signaler ceux qui partent,afin que le pays ou ils se trouvent les mettes en cages pour association de terrorisme ,ça éviteras le retour de poseurs de bombes chez nous,au lieu de dépenser du fric pour les empêcher de sortir du territoire ou de les faire revenir pour qu ils se promènes en toute liberté,en tant que parents ont doit être capables de voir le changement de comportement de ses gosses,et surtout de surveiller leurs fréquentations quand il s agit de filles,facile de pleurer devant les cameras de télé quand c est trop tard

Votre réponse
Postez un commentaire