Besançon: les clés USB pour les élèves renvoyaient vers un site porno

Elles ont été distribuées par la mairie de Besançon à des élèves de CE2 et contenaient initialement des liens vers des sites éducatifs. Mais les noms de domaine ont été rachetés.

M. T.
Le 13/02/2014 à 8:51
Mis à jour le 13/02/2014 à 15:09
Des clés USB avaient été fournies à des élèves dans le cadre d'un programme pédagogique (photo d'illustration). (Ambuj Saxena - Flickr - CC)

Cela partait d'une bonne intention. Dans le cadre de l'opération Besançon Clic, la mairie de Besançon a offert à des élèves de CE2 des PC de bureau livrés avec des clés USB. Sur celles-ci, des logiciels ludo-éducatifs et des liens vers des sites Internet de téléchargements complémentaires. Mais cette année, au moins deux des liens fournis sur la clé renvoyaient vers des sites... pour adultes, relate mercredi L'Est Républicain.

Que s'est-il passé? Selon le directeur général des services de la mairie, Patrick Ayache, les liens renvoyaient bien, initialement, à des contenus éducatifs. Mais entre-temps, "les noms de domaine ont manifestement été rachetés, de façon légale, par des sociétés qui les utilisent pour la promotion de sites pour adulte", a-t-il indiqué au quotidien de l'Est.

Site porno et jeu ultraviolent

C'est un père de famille qui, la semaine dernière, a fait la découverte: en cliquant vers deux liens, et alors que le contrôle parental n'était pas activé, il a été renvoyé vers un site pornographique et un jeu de guerre ultraviolent. Il a aussitôt alerté la mairie qui, mardi, a adressé aux enseignants une lettre les informant de ce fâcheux incident, distribuée à chaque enfant, à destination des parents.

Celle-ci prévoit la "collecte et le remplacement" prochain des clés incriminées, et invite les parents à ne plus les utiliser. La mairie demande aussi aux parents, par précaution, d'"activer un logiciel de contrôle parental".

"Nous avons décidé, au nom du principe de précaution, d’informer 6.000 familles car les enfants en classe de CM1 et CM2 ont reçu la même clé ces deux années précédentes et pourraient être susceptibles d’accéder au même lien", a fait savoir la mairie.

Toute l'actu Société

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?