En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le fils de Saliha, originaire de Belgique, est mort sur le front du jihad, en Syrie.
 

Le gouvernement lance ce mercredi une série de quatre spots télévisés dans lesquels des familles concernées témoignent pour sensibiliser l'opinion sur le départ de jeunes Français au jihad. Bouleversés, ils racontent le jour où ils ont appris que leur enfant se trouvait en Syrie. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • TUONO
    TUONO     

    Vu la tête de sa mère je le comprend.

  • dani42
    dani42     

    Quand, jadis, on voyait des reportages sur les sectes, on notait ce type de comportement. Mais c'est impossible aujourd'hui. L'islam n'est pas une secte, sinon on nous le dirait.

    lebeaufrançois
    lebeaufrançois      (réponse à dani42)

    Naiveté, car il s'agit bien d'une secte dangereuse et fanatisée.

  • dani42
    dani42     

    Quand, jadis, on voyait des reportages sur les sectes, on notait ce type de comportement. Mais c'est impossible aujourd'hui. L'islam n'est pas une secte, sinon on nous le dirait.

  • LOUISA
    LOUISA     

    Je trouve trés triste que certains jeunes font comme objectif de leur vie, la haine, la souffrance, la guerre pour une utopie. Tandis que des millions de jeunes ne pensent qu'à s'amuser, travailler, exercer une passion,faire du surf, du sport sur les plages et draguer de jolies filles libres de leur choix et de leur corps. C'est cela la vraie vie, c'est de l'Amour et à l'heure de la mort, "dieu" (quelque soit le nom qu'on lui donne) nous recevra et sourira des belles choses qu'on aura fait et donné...(Je dis cela, et je suis athée)

  • Adret
    Adret     

    Il n'en reste pas moins que ces jeunes ou moins jeunes savent qu'ils partent tuer et torturer par pur racisme des inconnus qui ne leur ont rien fait. Je peux comprendre que les familles d'assassins puissent encore aimer leurs enfants malgré tout mais je trouve particulièrement obscène de l'afficher. Je réserve mon chagrin et ma compassion à leur victime.
    Et non vous ne me ferez pas croire que tout le monde peut devenir un monstre. Trop facile ! "On ne devient que ce qu'on est".

    iamagic
    iamagic      (réponse à Adret)

    Tout à fait d'accord avec l'ensemble de vos propos!

  • jogny
    jogny     

    Trés bonne initiative qui malheureusement n'arretera pas les départs vers l'enfer mais les freinera certainement,devant la souffrance des parents et proches il faut au moins essayer de faire quelque chose .

  • Kmisol
    Kmisol     

    c'est peut être une bonne initiative, si cela peut empêcher des gosses paumés d'aller vers un ''paradis de secte'' ...

    red01
    red01      (réponse à Kmisol)

    avec poutine pas de cadeau aux coupeurs de têtes

    iamagic
    iamagic      (réponse à Kmisol)

    ça ne peut que créer l'effet inverse, à mon avis! A force d'en parer, les esprits faibles auront peut-être envie d'aller voir ce qui se passe en Syrie. Et qui paient ces spots publicitaires???Nous, pardi!

  • bernadete
    bernadete     

    c'est une très bonne initiative, beaucoup juge la famille avec beaucoup de dureté, alors que leur jeune a subit un lavage de cerveau, et que tout le monde souffre terriblement.
    Ce n'est pas le cas de tous, certains sont volontaires, mais d'autres sont tombés dans un traquenard mortel, et accabler les proches est cruel.

Votre réponse
Postez un commentaire