En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le numéro trois du Vatican inculpé pour crimes sexuels clame son innocence 

Le cardinal australien, ministre de l'Economie du Vatican, soupçonné d'actes pédophiles.
 

Le prélat réfute "catégoriquement" les graves accusations portées contre lui. Il va rentrer en Australie pour organiser sa défense.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • raletrol42
    raletrol42     

    Toutes les cultes sont nuisibles, car manipulés par des hommes intéressés ou avides, peu sont réellement concernés par la Foi et l'altruisme.
    Ils mélangent et arrangent les textes, favorisent les peurs, et en jouent pour asseoir un certain pouvoir.
    Il est aisé d'abusé des faibles... il est ignoble d'abuser d'enfants et de voir les autorités religieuses faire comme si cela n'existait pas.
    La honte doit être dans votre camp pas dans celui des victimes.
    Les religions devraient être interdites lorsqu'on voit les massacres qu'elles engendrent .
    L'Homme est doué de réflexion me semble t il, il n'a pas besoin que quelques "frustrés" viennent lui dire comment diriger sa vie, en se basant sur des dogmes aussi flous, sectaires que surannés.

    ViveLe Roy
    ViveLe Roy      (réponse à raletrol42)

    Les pervers narcissiques, les psychorigides manipulateurs peuvent se rencontrer au sein de toutes les croyances, y compris athées et, ces « professionnels de l’emprise » n’abusent pas seulement des enfants.
    En effet, le fait que des clergés protègent leurs délinquants rend ces crimes encore plus odieux.
    En revanche, non, les croyances et leurs cultes ne sont pas nuisibles en eux-mêmes, pour autant qu’ils renforcent notre propre humanité et servent l’humanité en général. Et encore non, même si elle n’y est pas étrangère, la religion n’est pas à l’origine des guerres, mais bien les luttes politiques.

Votre réponse
Postez un commentaire