En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les salariés de la fonderie DMI, dans l'Allier, veulent faire exploser leur usine, si...
 

Les salariés de la fonderie DMI, dans l'Allier, menacés de licenciement pour cause de fermeture de l'usine, menacent de tout faire exploser le 21 février prochain.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • Rafael Suarez Martinez
    Rafael Suarez Martinez     

    UNE ERREUR GRAVISSIME !!!! ce n'est pas un delegué CFDT BFM devrait mieux s'informer

  • milasido
    milasido     

    Savezz vous que c'est le 3 ème redressement judiciaire qu'ils vivent en 5 ans. Qu' à chaque fois on les a baladé, que ceux qui sont partis avaient plus de 30 ans d'usine, qu'ils sont partis avec le minimum légal. Vous en avez entendu parlé à ce moment là ? Savez vous que tous les employeurs leur doivent de l'argent sur des temps non comptés. Alors par jour, c'est négligeable mais dur des années c'est colossal. Savez vous que leur dernier patron leur a jeté les clés de l'usine à la figure avec un grand sourire encadré quand même par 8 gardes du corps. Savez vous qu'il a détruit tout un immense atelier, pour normalement installer de nouvelles machines qui ne sont jamais venues. Savez vous que ce fameux patron américain a acheté ensuite une autre fonderie française avec le même nombre de salariés. Que pensez vous qu'il cherche à faire ? Malheureusement les élus, la justice, les media ne se bougent vraiment que lorsque les gens deviennent menaçant. Les autres fois personne les a soutenu. Alors vue que depuis le mois de juin on les balade à nouveau, ils cherchent à se faire entendre et peut être arriver à sauver ce qui peut être sauvé surtout dans un bassin où le chômage est particulièrement important.

  • milasido
    milasido     

    Savez vous que c'est le 3 ème redressement judiciaire qu'ils vivent en 5 ans. Qu' à chaque fois on les a baladé, que ceux qui sont partis avaient plus de 30 ans d'usine, qu'ils sont partis avec le minimum légal. Vous en avez entendu parlé à ce moment là ? Savez vous que tous les employeurs leur doivent de l'argent sur des temps non comptés. Alors par jour, c'est négligeable mais sur des années c'est colossal. Savez vous que leur dernier patron leur a jeté les clés de l'usine à la figure avec un grand sourire encadré quand même par 8 gardes du corps. Savez vous qu'il a détruit tout un immense atelier, pour normalement installer de nouvelles machines qui ne sont jamais venues. Savez vous que ce fameux patron américain a acheté ensuite une autre fonderie française avec le même nombre de salariés. Que pensez vous qu'il cherche à faire ? Malheureusement les élus, la justice, les media ne se bougent vraiment que lorsque les gens deviennent menaçant. Les autres fois personne les a soutenu. Alors vue que depuis le mois de juin on les balade à nouveau, ils cherchent à se faire entendre et peut être arriver à sauver ce qui peut être sauvé surtout dans un bassin où le chômage est particulièrement important.

  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    LES patrons ne voit que leurs frics les ouvriers on les vire comme des chiens medef patrons un peu de partage vous étes blinder il yen à marre courage au ouvriers !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • A Jamais
    A Jamais     

    C'est du chantage et ils peuvent faire de la prison pour ça ! Un tel acte ne leur amènera QUE des ennuis...

  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    et samma les ouvriers en peuvent plus la ferme tu doit avoir un bon job toi je suis pour sait ouvriers qui sont sur le carreaux , on entend que cela les usines ferme psa arcellor mittal fonderie je comprend le désaroit de touts sait ouvriers il sont dans la détrésse alors boucle la et soit solidaire avec eux ok ,ils ne reste pas dans leurs couette comme certain qui on toutes les aides je suis de touts coeur avec les ouvriers on nous vire comme des chiens et que fait notre gouvernement rien il et mieux de passait trois a débattre pour le mariage homoxesuel merde le chomage et beaucoup plus important que cela oh il ne ne sont pas dans la galére touts se beau monde le peuple en peu plus le changement sais maintenant en pire il faut que cela claque on ne vit plus on survit et je soutient sait ouvriers de tout mon coeur que vont t il devenir stop sa suffit les commentaires contre les ouvriers courage à eux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Bamboula
    Bamboula     

    Z'ont bon dos les syndicats, jusqu'à preuve du contraire c'est encore le gouvernement qui gouverne non ?

    David.

  • christophe lopez
    christophe lopez     

    faut arrêter de dire que les français l'ont élu pour virer l'autre , c'est archi faux ,
    il a était élu avec 18000000 de voix contre 16 900 000 en fait il a eu beaucoup de chance , vous dites que les Français l'ont élu pour virer l'autre mais 11000 000 ont votés Front National , au bout du compte il a tait élu par ces pots les verts qui se bouffent les doigts, comme la plupart de ceux qui ont votés pour lui d'ailleurs , si les Français l'avaient élu , ça ne gronderais pas comme çà !!!

  • Carambar
    Carambar     

    une entreprise étrangère va réfléchir avant de s'implanter en France ! tous ces "syndicats" qui s'accrochent manifs sans fin______font fuir les entreprises en Belgique Grande Bretagne et ailleurs

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Hollande, entends-tu ces cris de désespoir ??? les français, qui malgré t'ont élu (par par conviction, mais par rejet de l'autre), esperaient que tu t'occuperais de l'emploi .... François, tu déçois !!!

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire