En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Tabagisme : Marisol Touraine annonce "une loi de santé publique en 2013"

Mis à jour le
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé.
 

La ministre de la Santé était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    On va comme même pas mettre plus de moyens pour les buralistes et pour la lutte contre du marché parallèle que pour la prévention anti-tabac et l'application de la convention de l'OMS ? Pour la lutte anti-tabagisme l'Etat y consacre 100 fois moins d'argent que pour la Sécurité routière alors que le tabac fait vingt fois plus de morts que la route. l’Etat veut dissuader les fumeurs alors que le tabac lui rapporte beaucoup d’argent (15 milliards d’euros par an). Un conflit d’intérêts pour le moins inconfortable ????????????????????

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    RESTE PLUS QU'A APPLIQUER LA CONVENTION CADRE DE L'OMS dont Mr Montredon, Frédérice Lefevre (ancien ministre du tourisme) et Rémy Losier (de France Tabac) essaient systématiquement de saper les tentatives des gouvernements pour enrayer la lutte contre cette convention et bloquent son application. Bien que certains pays aient commencé d’appliquer des politiques rejetant les partenariats avec l’industrie du tabac, nous voudrions voir plus de progrès dans ce domaine ». L’appel sera-t-il entendu ? Les états qui ont appliqué ces mesures ont divisés par 2 leur population de fumeurs ! La cigarette tue 73 000 personnes par an en France Mr MONTREDON mais ça n’a pas l'air d'être votre problème par contre dès que ça touche les buralistes alors là on monte au créneau et bien tant pis pour eux il n'y à plus d'argent dans les caisses ................. Même Sarkozy s'y est cassé les dents ! incohérence : les 300 millions d'euros par an (2,6 milliards entre 2004 et 2011) d'aides aux buralistes, alors que "seulement quelques dizaines de millions d'euros au tabac en terme de communication sont consacrés à la prévention".

  • loki72
    loki72     

    @geko, vous seriez un peu mieux renseigné (ex: le livre "Drogues, savoir plus, risquer moins", qui était donner gratuitement en pharmacie pendant quelques années), vous sauriez que le cannabis est de loin le moins dangereux (n'ayant pas d'effets secondaires perceptibles : physique, psychique, toxicité, dépendance). Vient ensuite le tabac (quand il est 100% pur), puis l'alcool, puis les produits pharmaceutiques (somnifères, calmants, antidépresseurs ...), puis les drogues "dures" (cocaïne ...).
    Je précise justement que le tabac pur est déjà plus nocif que le cannabis, alors il me semble que la première mesure contre les ravages du tabac devrait être l'interdiction de vendre du tabac contenants des additifs (les fumeurs sont il dépendants à la nicotine, ou à l’ammoniaque ... ???).
    Mais cela reviendrait à mettre un peu de "morale" dans toute cette hypocrisie, car de tout gouvernements, aucun n'a souhaité que les fumeurs arrêtent et les privent de ce revenu (11 milliards d'euros en 2008). Ces micros augmentations plusieurs fois par ans depuis des années n'ont pour but que de conserver cette "clientèle". Un paquet à 5 francs en 1980 (0.76 euros) vaut aujourd'hui plus de 7 euros, alors que le nombre de consommateurs a augmenté. C'est une stratégie gagnante : toujours plus de bénéfice ... au nom de notre santé !
    Il n'y a pas besoin d'être énarque, mais seulement honnête, pour comprendre qu'une augmentation de 1500% des taxes (paquet à 100 euros), suffirait pour dissuader la quasi totalité des fumeurs, et surtout empêcherait les jeunes scolarisés de commencer.
    On pourrait aussi rendre le tabac illégal, mais cela impliquerait de faire pareil avec l'alcool, ce qui n'arrivera certainement jamais dans notre pays producteur/exportateur.
    Du coup, ce n'est ni les compétences ni le courage qui manquent aux politiques, mais l'honnêteté.

  • geko
    geko     

    On veut faire la guerre au tabac ,mais certains 'devinez qui) veulent libéraliser le cannabis, comprenne qui pourra!.

  • Georges Parolier
    Georges Parolier     

    Ce n'est pas en se mettant à dos presque l'ensemble du corps médical que Parasol de Touraine, parviendra à un maigre consensus...Osez proposer des honoraires à hauteur de 4600 euros BRUT ...il faut vraiment le faire...
    et qui paiera donc : la location des bureaux ? les diverses assurances obligatoires ? les charges sociales ? et le carburant pour mettre dans la voiture d'occasion, dans le but d'aller visiter certains malades qui n'ont pas du tout le temps de se déplacer et ce à cause du feuilleton à la télé...

  • crogui
    crogui     

    fumer ne veut pas dire mourir ! si vous commencer ou plustot continuer à croire ce que les politiques et les médecins vous disent vous n'avez pas fini ! comme par exemple : "le sang contaminé en FRANCE ! aucun risque il est controlé par nos soins (association politiques et médecins dans la démarche) résultat augmentaton du SIDA ou encore la grippe un enfer il faut se protéger résultat des tonnes de vaccins achetées par les politiques et en partie fournies aux patients (résultat sans effet ) et aujourd'hui ils essaient toujours de le refiler aux citoyens (association de malfaiteurs ?) je comprend que les politiques et les médecins ne veulent pas taxer et se pencher sur les effets de la bétise car cela leur couteraient la peau du cul ( bof! pour des pro homo ce n'est rien qu'une ouverture de sacrifié dans l'intéret du bénéfice personnel !!!!

  • quidam
    quidam     

    Bah, de toute façon, il n'y a qu'une issue à la vie. Vouloir soit la prolonger soit l'abréger n'est qu'une question accessoire. Quand à la collectivité, vu ce qu'elle produit, je préfère me satisfaire de ce que j'ai déjà, une existence et une conscience qui tôt ou tard disparaîtront. Le reste n’est que prises de tête idéologique, religieuse, que sais-je. L'une des rares questions qui me préoccupe, c'est d'atteindre avec une certaine sérénité le terme de ma vie, et force est de constater que ce ne sont pas nos habitudes "civilisées" qui m'y conduiront.

  • Jacques76
    Jacques76     

    Effectivement ceux qui veulent fumer en toute connaissance de cause, avec les risques que cela implique, ne devraient pas être pris en charge par la sécu, mais pas leur assurance privé. Ca ferait faire des économies. Les gens qui ont un accident au ski : pareil, etc..... c'est leur choix de vie. Ce ne doit pas être la collectivité qui paie.

  • daniele giraud
    daniele giraud     

    A quand le départ de cette ministre qui veut commander tout le monde. Si certains ont envie de fumer sachant ce que ça peut impliquer c'est leur problème. Est elle une sainte vierge sans défaut. Allez OUST....

  • sarah040000
    sarah040000     

    mais elle aussi nous ennuie qu'elle s'occupe de vrais problèmes de santé publique et qu'elle nousq fiche la paix marre de tout interdire ...elle n'a pas d'autre sujet à gérer trop facile!!!!!!!elle aussi tout le temps à geindre marre de cette abnde tous les jours une taxe un plus et encore et encore !!ras le bol!!!!!! et la CMU pour tous qui nous coute si chere à nous qui avons travaillé tant d'années ras le bol les retraites du privé qui diminuent parce qu'il faut payer celles du public deux fois plus nombreuses et ceux de"s régimes spéciaux que nous payons aussi et c'est cela la JUSTICE DE CE GOUVERNEMENT DE BOBOS ET D IMBECILES D INCOMPETENTS RAS LE BOL

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire