En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé la revalorisation de la prime annuelle de suivi des élèves.
 

800 euros. C’est ce que percevront en plus les enseignants du primaire, sur le montant de leur prime annuelle. Cette annonce du Premier ministre mardi après-midi confirme ce qui était envisagé depuis plusieurs semaines.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • Agostini
    Agostini     

    Le pouvoir en place tout cela pour mieux contrôler le système et nous bourrer le crâne dans s'en rendre compte.

  • ZUT!
    ZUT!     

    On cajole, on flatte, on est d'une indulgence complice avec la crapule de rue, on est généreux avec l'argent de ceux qu'on pille du fruit de leur travaille mais le verdict de ce bilan de cinq années ne pourra être éviter.

    ZUT!
    ZUT!      (réponse à ZUT!)

    Merde! je ne me suis pas relu, 2 fautes grossières d'orthographe. Vous les voyez chers instituteurs.

  • lazareto
    lazareto     

    ce n est pas le patron de renault qui est trop payé , ce sont les enseignants si vous étudiez en détails leurs "performances"

  • Newton
    Newton     

    On approche des élections
    Faut bien trouver un électorat favorable si il veut continuer en 2017
    Dans le privé, il y a bien longtemps que certains pointeraient au pôle emploi

  • Chafouin
    Chafouin     

    Plus ils sont payés, plus ils sont formés moins les enfants entrant en secondaire savent lire, écrire et compter. Pour de tels résultats ils ne méritent certainement pas des augmentations...

  • Anal JESIC
    Anal JESIC     

    Qu'elle est est la justification de cette prime ?
    Les instituteurs, pardon les professeurs des écoles c'est pareil, mais ça fait mieux, en 1970 pouvaient commencer a enseigner en primaire avec un bac, aujourd'hui il faut bac+5 pour enseigner en petite section, et les enfants ne savent toujours pas lire convenablement arrivés en 6e.
    Les enseignants français se plaignent que leurs salaires soient inférieurs à celui de leurs collègues allemands, mais en France plus de la moitié du corps enseignant, n'enseigne pas.
    Il y a en gros 12 millions d'élèves pour 1,2 enseignants le ratio est vite fait,
    Mais entre les syndicats, les différentes commissions bidons, les comités Theodule, les stages pseudo-pédagogiques et les absences pour maladie, certains se retrouvent avec des classes de 36 élèves qui n'écoutent rien.

  • Jeanclaudedusse
    Jeanclaudedusse     

    Avec quel argent ?? Ah oui , j'oubliais ...avec le notre !!

  • mousquetaire
    mousquetaire     

    Tres bien et justifié

  • Claude54
    Claude54     

    Beaucoup ici talent mais que pensent-ils des 600 000€ donnés par Bruxelles pour l'organisation d'un meeting néo nazi ?

  • sortilege
    sortilege     

    quel gaspillage alors que l'état aurait pu récuperer pas mal de trop percu en instituant le ratio salaire savoir dispensé !!!!!!

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire