En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, était ce lundi 11 avril 2016 l’invité de "19H Ruth Elkrief" sur BFMTV.
 

Invité de BFMTV ce lundi, le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement a estimé que la dépénalisation du cannabis méritait "d'être discutée". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

61 opinions
  • Poiskail
    Poiskail     

    Au vue de la flambée du chômage,nous devons nous poser les questions suivantes.
    Les gens qui vivent du trafic de shit que vont ils fairent si des boutiques naissent,des braquages ou cambriolages.
    Ou bien vont ils passer au stade supérieur coke ou héroïne.
    Après une dépénalisation modéré me semble être la meilleure alternative.
    Quand à ce qui concerne la santé publique c'est comme l'alcool un pétard le soir c'est pas très grave, fumer toute la journée ce n'est pas bon.
    Qu'en est il de picoler de manière régulière c'est comme fumer non stop bonjour les dégâts.
    Et si on parlait juste de fumer des clopes tous les jours n'est ce pas bien plus grave.
    Il faut dediaboliser le cannabis et regadez autour de nous.
    Un jeune qui veut fumer,fumera de manière légale ou illégale.
    Alors le shit ou l'alcool,quand on voit les violences que peut engendrer les mecs bourrés.
    Je rigole de cette vieille France bornée.

  • nunna
    nunna     

    - Plus d'emplois (dans le domaine du cannabis)
    - Ajout d'une nouvelle économie locale (Culture locale)
    - Plus d'argent pour l'ETAT avec taxes sur les produits
    - Moins de violence car plus de taffic de cannabis

    La consomation doit restée prohobée avant usage d'un véhicule
    Idee : Réduction d'impots pour les personnes issus des quartiers défavorisés qui travailleraient dans le millieu du Cannabis. Cela leur permettraient une réinsertion sociale.

  • bourhoud
    bourhoud     

    Je crois qu'il faut retenir deux choses dans les commentaires qui sont opposés à ce débat proposé par Le Guen :
    - d'une, les opposants parlent souvent sans vraiment savoir quoique ce soit, parlant de descente difficile, ou je ne sais quoi encore. Les clichés du fumeur de joint en mode loque sur son canapé sont de plus très tenaces, sans même prendre en compte le fait que des patrons d'entreprises, des cadres, des salariés, ... bref toutes les couches sociales ont des fumeurs en leur sein, qui se portent très bien.
    - la deuxième chose, c'est qu'ils refusent un débat pourtant particulièrement utile en ces temps de diète financière, et de délinquance en augmentation, faut il le rappeler en grande partie liée aux trafics, dont de drogue : lutte contre le trafic, emplois créés, apport d'argent, désengorgement des tribunaux, pour une drogue qui pourtant est peu dangereuse et peu addictive.

    J'ai bien peur que le pragmatisme et le débat soient, pour une partie des français, morts et enterrés.

  • Rians83
    Rians83     

    Les fumeurs de moquette votent hollade et voilà où il nous ont mené

    Poiskail
    Poiskail      (réponse à Rians83)

    Je confirme Hollande cherche une dernière branche à laquelle se raccrocher.
    Avant 2017
    Cependant je pense que la dépénalisation reste le meilleur moyen.

    bourhoud
    bourhoud      (réponse à Rians83)

    Pourquoi ramener toujours les sujets à des conflits gauche/droite ?

    Cette question est transverse aux partis, des consommateurs vous en avez de tous les partis. Des PDG comme des chomeurs comme des artistes comme des fonctionnaires comme des cadres comme des...

    bourhoud
    bourhoud      (réponse à Rians83)

    Pourquoi ramener toujours les sujets à des conflits gauche/droite ?

    Cette question est transverse aux partis, des consommateurs vous en avez de tous les partis. Des PDG comme des chomeurs comme des artistes comme des fonctionnaires comme des cadres comme des...

    bourhoud
    bourhoud      (réponse à Rians83)

    Pourquoi ramener toujours les sujets à des conflits gauche/droite ?

    Cette question est transverse aux partis, des consommateurs vous en avez de tous les partis. Des PDG comme des chomeurs comme des artistes comme des fonctionnaires comme des cadres comme des...

    bourhoud
    bourhoud      (réponse à Rians83)

    Pourquoi ramener toujours les sujets à des conflits gauche/droite ?

    Cette question est transverse aux partis, des consommateurs vous en avez de tous les partis. Des PDG comme des chomeurs comme des artistes comme des fonctionnaires comme des cadres comme des...

  • quylon
    quylon     

    Vite... Noyons le poisson, on a rien d'autre a dire ni a offrir aux medias

    bourhoud
    bourhoud      (réponse à quylon)

    Economiquement, ce serait déjà un sacré apport financier à l'Etat, ce qui n'est pas négligeable à l'heure d'aujourd'hui. Rajoutons à cela le vivier d'emplois que ça représente.

    Socialement parlant, cela permettrait de s'en prendre au trafics. Cela ne les réglerai pas, mais les affronterai.

    Judiciairement parlant, cela désengorgerait les tribunaux, pleins de consommateurs, ce qui les rendraient plus efficaces pour s'en prendre aux dealers (et autres).

    Troisième point, c'est un sujet comme un autre, et Le Guen demande juste un débat sur le sujet.

    D'autres questions ?

    bourhoud
    bourhoud      (réponse à quylon)

    Economiquement, ce serait déjà un sacré apport financier à l'Etat, ce qui n'est pas négligeable à l'heure d'aujourd'hui. Rajoutons à cela le vivier d'emplois que ça représente.

    Socialement parlant, cela permettrait de s'en prendre au trafics. Cela ne les réglerai pas, mais les affronterai.

    Judiciairement parlant, cela désengorgerait les tribunaux, pleins de consommateurs, ce qui les rendraient plus efficaces pour s'en prendre aux dealers (et autres).

    Troisième point, c'est un sujet comme un autre, et Le Guen demande juste un débat sur le sujet.

    Du coup, pourquoi parlez vous de noyer le poisson ?

  • Facebook-941668085847768
    Facebook-941668085847768     

    pour la legalisation

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    la proportionnelle aux législatives voilà un projet mais on préfère aller vers les verts pour aidés à la défonce

  • Timeo7630
    Timeo7630     

    Pourquoi il en prends?

  • Metsdugaz
    Metsdugaz     

    Reveillez vous bon sang n'êtes-vous pas au courant qu'il y a un trafic monstrueux du cannabis en France le fait de dépénaliser ce produit engendrerait une nouvelle ressource économique qui pourrait servir a de bien belles choses tel que la rénovation des hôpitaux renflouer le trou de la sécurité sociale l'économie de ce produit est immense et laisser la part belle au trafic est une bêtise. La qualité et le suivi de ce produit serait bénéfique pour la santé des consommateurs. Pour ceux qui ont la crainte de conducteurs qui auraient consommé du cannabis et conduisent un test salivaire existe déjà.

    sasha75
    sasha75      (réponse à Metsdugaz)

    Le test salivaire se fait avant ou après l'accident ??... si c'est positif ,le conducteur sera sanctionné et on fait comment pour ressusciter les victimes ??...l'alcool fait déjà assez de dégâts, n'en rajoutons pas une couche ...

    bourhoud
    bourhoud      (réponse à sasha75)

    La légalisation n'autorise pas la conduite défonsé, et la pénalisation n'empêche pas la conduite à risques.

    Du coup, cet argument est creux, vu qu'il cite une crainte d'un phénomène qui existe déjà... D'ailleurs, la légalisation DOIT s'accompagner d'une politique de prévention et/ou de répression sur la consommation au volant.

  • lasentinelledubarry
    lasentinelledubarry     

    Ces élus du PS ne savent plus quoi inventer pour faire diversion aux graves problèmes sociaux et économiques qu'ils sont incapables de résoudre! Pourquoi ne pas faire voter un salaire de substitution, pour compenser les pertes de revenus pour les trafiquants.

Lire la suite des opinions (61)

Votre réponse
Postez un commentaire