En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La secrétaire d’Etat à l'égalité hommes-femmes veut des amendes pour punir le sexisme

Marlène Schiappa, le 24 mai 2017.
 

La nouvelle secrétaire d'Etat à l'égalité hommes-femmes Marlène Schiappa veut que le sexisme puisse être puni, comme les autres crimes et délits. 

Newsletter Elysée 2017

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    Combattre les atteintes à la dignité des personnes du fait de leur sexe ou de leur orientation sexuelle me parait une bonne chose. Pour autant, il ne me parait pas bon de confier cette tâche à une féministe convaincue qui agit de surcroît du fait de son histoire personnelle, car la réflexion nécessaire ,en effet, sur le sujet du "sexisme", sa définition et son contenu et les mesures à prendre, répressives et éducatives, seront à n'en pas douter partielles et partiales. De plus, cette approche partiale, vous noterez l'expression "cibles permanentes des hommes" laisse à penser que tous les individus de sexe masculin sont nécessairement des libidineux. C'est inutilement hostile, insultant et diffamatoire !

  • raletrol42
    raletrol42     

    Il faudrait un double travail... pédagogique...oui des "cours", pour palier au manque de bon sens chronique (dans tellement de domaines!!)de notre société et de repères éducatifs, ET les amendes, mais des vraies... pas comme cette habitude française de pondre 42000 lois et d'en appliquer aucune correctement.
    Des policiers aussi enclins à recevoir les plaintes "futiles" pour eux, mais importantes pour celles qui subissent.Et un gros travail sur les mentalités, où un homme trouve normal qu'une nana se fasse peloter contre son grès ou siffler comme un animal, mais qui lui ne supporterait qu'on lui en fasse subir le 10eme...Dans le métro, des agents "femme" incognito aux heures de pointes pour "pincer" en public et à haute voix celui qui se frotte à une nana parce que pour lui c'est amusant...un effet surprise,pour que certains, s'ils sont équipés pour au niveau neurones, réfléchissent à deux fois avant de faire cela à une femme, en se demandant toujours si c'est une policière ou pas...une piste parmi tant d'autres... malheureusement.

  • Alex54000
    Alex54000     

    Aussi bizarre que ça puisse paraitre l'idée n'est pas si mauvaise. Les policiers constatent souvent que des hommes importunent des jeunes femmes, surtout l'été en centre ville le soir. Si ils sentent l'individu plus insistant qu'une simple tentative de drague classique, en général ça débouche sur un contrôle. Mais si l'individu n'est pas recherché, ça va pas plus loin qu'une remontrance. Là ça leur permettrait de marquer le coup et de faire comprendre à l'individu qu'il va falloir se calmer. C'est plutôt une bonne idée.

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à Alex54000)

    Il n'y a rien de bizarre !

    C'est normal de tout faire pour faire disparaitre ces pratiques d'un autre temps.
    La drague ... bon c'est la culture du sud mais si c'est "collant", le coupable doit au moins se prendre un rapport de police. Il prendra alors conscience que aller plus loin est illegal et punissable.
    Et que ... comme pour les mains courantes posées au commissariat, si il y a récidive c'est qu il y a "un problème" car le coupable avait été prévenu et s'il récidive, c'est pathologique
    ... donc action

Votre réponse
Postez un commentaire