En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Christophe Castaner, French Minister of State for Relations with Parliament, government spokesperson and "La Republique En Marche" (LREM) party candidate in the second constituency of the Alpes-de-Haute-Provence for France's legislative elections, attends a campaign meeting with the LREM candidate in the 3rd district of the Vaucluse, on June 14, 2017, in Carpentras.
 

Cent marcheurs annoncent ce mardi leur démission. Ils dénoncent notamment l'absence d'une instance de régulation au sein de la formation et un manque de représentativité, de liberté d'opinion et d'expression.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • sonntag67
    sonntag67     

    100 démissionnaires sur 386.000 adhérents alors que chez les autres partis ce sont des milliers qui ont quitté le parti tant et si bien qu’ils ne représentent plus rien.

  • virgile999
    virgile999     

    Drôle quand même tout ces gens qui porte la barbe avant même de s'être converti...LOL

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à virgile999)

    On peut porter la barbe sans être converti !!!

  • sclp
    sclp     

    hé bien, voilà le naturel qui revient au galop ! la politique sans monarchie que l'on nous à fait gober n'existe pas, en tout cas pas avec ceux-là !

  • Gibes13800
    Gibes13800      

    Le navire du parti lrem pardon la république en marmelade commence commence à prendre l'eau!!!!!!!!tant mieux pour nous!!!

  • Gibes13800
    Gibes13800      

    Le navire du parti lrem pardon la république en marmelade commence commence à prendre l'eau!!!!!!!!tant mieux pour nous!!!

  • Adii93
    Adii93     

    Si on parle de fronde chez EM on dit quoi pour les autres ? LR y a plus personne à gauche et au fn idem donc bon.. si vous

  • goodaps
    goodaps     

    Dans ma région, deux girouettes socialistes font partie de ces députés « en marche », ayant bien senti l’opportunité de cette opération... L’un est un ancien syndicaliste communiste des années 8X, recyclé au PS, et soutenant maintenant la politique ultra libérale de Macron... Finira t-il chez Wauquiez ou Marine ?... L’autre, ancien suppléant d’un ministre socialiste, a déjà commencé à ne pas suivre les ordres de Jupiter, histoire de ratisser large, en particulier auprès de ceux qui l’ont élu... A vous de juger de la sincérité de ces deux exemples...



  • goodaps
    goodaps     

    Ce début de « fronde » me rassure un peu... N’oublions jamais que Macron, malgré son succès, n’a été élu qu’avec 15% des inscrits au 1er tour ! Et cela commence à s’effriter... Si il ne respecte pas les principes démocratiques, il le paiera un jour ou l’autre... Il a beau être grossièrement supporté par les médias, dont les actionnaires sont plus ou moins directement les banquiers, les français ne se laisseront pas manipuler très longtemps...

  • sonntag67
    sonntag67     

    100 démissionnaires sur 386.000 adhérents alors que chez les autres partis ce sont des milliers qui ont quitté le parti tant et si bien qu’ils ne représentent plus rien.

    gimi
    gimi      (réponse à sonntag67)

    si on applique le bareme des préfectures comme pour les manifestations sur le nombre de manifestants 386000 : 3 = 122000 adhérents(es) dont une grande majorités(es) sont de faux adhérents n'ayant pas payés(es) de cotisations

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à sonntag67)

    Faux !!! Chez en marche les adhérents partent aussi par milliers et vous le savez !!! C'est une vraie hémorragie............et c'est mérité..........quand on trompe son monde comme l'a fait macron !!!!

  • mandrake
    mandrake     

    Les gens de bonne foi quittent le parti ayant vite compris que la démocratie n 'y existe pas.. Un chef autoritaire quelques apparatchiks aux ordres.. le propre d' une dictature..

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire