En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Hollande interpellé par une chômeuse ce mardi à Roche-sur-Yon
 

En déplacement en Vendée sur le thème de l'emploi, le chef de l’État s'est fait interpeller par une femme au chômage, lui expliquant les difficultés qu'elle rencontre pour trouver du travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

134 opinions
  • KOLER
    KOLER     

    et qu'est ce que vous pensez faire pour les courageux qui vont de petits boulots en petits boulots pour s'en sortir et qui, du coup, n'ont le droit à rien ??????

  • charbonnier
    charbonnier     

    attention les emplois aidés ne sont pas des emplois car ces personnes beneficiaires sont sans formation , mises de coté dans l entreprises car associales pour la plupart avec leur "modes" de banlieue et surtout ces sois disant emplois ne sont que des fabriques a chomeurs pour quand les aides s arreteront

  • Ciao Bye
    Ciao Bye     

    Une chômeuse à Hollande: "Qu'est-ce que vous pensez faire pour nous?"
    Réponse du concerneé, Hollande : "heuuuu rien, mais ne le dites a personne cela ferai mauvais genre" heuuuu euhmmhhhfff

  • kywen
    kywen     

    à shipy : en effet, c’était pitoyable à regarder !! j'ai ressenti de la honte pour tous ces gens dans la m....!
    pour le reste aussi, je pense comme vous, c'est dramatique.

  • Shipy 19
    Shipy 19     

    Il n'a même pas écouté cette femme jusqu'au bout..... Il n'a rien a dire, il ne sait que mettre en place des emplois aidés surtout destinés aux jeunes de banlieue, les autres débrouillez vous !

  • Shipy 19
    Shipy 19     

    Si on donnait un peu moins il y aurait peut-être moins de chômeurs, les français voient autour d'eux des gens qui travaillent au noir, reçoivent des indemnités et finalement gagnent plus que ceux qui se lèvent le matin pour aller travailler

  • Shipy 19
    Shipy 19     

    Hollande fera des emplois aidés au maximum, emplois sans avenir mais qui permettront peut-être d'inverser la courbe du chômage à la fin de l'année, mais attention les français ne seront pas dupes......

  • rolodex
    rolodex     

    Bling bling de gauche
    Pour accompagner son amant François Hollande aux Etats-Unis, la "première maîtresse de France" ("The first girlfriend" comme l'appellent les Américains) Valérie Trierweiler (qui porte encore le nom de son mari dont elle n'est pas encore divorcée !), a acheté une robe de soirée chez Yves Saint Laurent pour la modique somme de 6980 euros.

  • rolodex
    rolodex     

    Soleil coquillages et Crustacés du Péloponnèse au menu de la première girl friend de France, Valérie Trierweiler qui se trouve actuellement en Grèce pour des vacances avec ses enfants, mais sans son compagnon, François Hollande.
    Valerie Trierweiler s'est rendu dans un hôtel de luxe à Hermione, tandis que son concubin François Hollande reste en France pour donner le bon exemple, après avoir demandé aux ministres du gouvernement Ayrault de ne pas quitter la France pendant leurs vacances d'été.

    En revanche, Valérie Trierweiler a quitté l'Hexagone et mis les voiles vers la Grèce.

  • rolodex
    rolodex     

    Pendant que la quasi reine de France vit des vacances dignes de l' hyperclasse mondiale les grecs vivent un enfer social :
    Les plans d’austérité ont drastiquement réduit salaires et retraites dans des proportions inhumaines. Et alors même que les salaires sont déjà à leur plus bas niveau, de plus en plus de grecs ne sont même plus payés.
    La qualité des soins a elle aussi radicalement diminué. Les laboratoires pharmaceutiques refusent de livrer des médicaments aux hôpitaux et pharmacies, de peur qu’ils ne puissent pas payer. De 25 à 30% des personnes qui se présentent aujourd’hui à l’hôpital sont refusées. Plusieurs hôpitaux grecs sont contraints de refuser les femmes enceintes, incapables de payer les 900€ en moyenne qui leur sont demandés.

Lire la suite des opinions (134)

Votre réponse
Postez un commentaire