En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls
 

Depuis la Guyane où il est en déplacement, le ministre de l'Intérieur a déploré les débordements en marge de la manifestation des salariés Goodyear. Il promet des sanctions.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

62 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Après avoir annoncé plus de 400 suppressions d'emplois sur les 2 sites voisin de Dunlop et Goodyear de la Zone Industrielle d'Amiens-Nord (France), en mai 2008, la firme a annoncé une nouvelle restructuration en mars 2009, et un licenciement collectif portant sur mille emplois sur l'usine Goodyear, qui compte 1 450 salariés et un plan investissent massif sur le site de Dunlop1. Début 2013, confronté aux difficultés de restructuration et aux blocages syndicaux de la CGT, la direction annonce la fermeture du site Goodyear d'Amiens. Le site Dunlop qui a été restructuré poursuit sa production.

  • dorbissia
    dorbissia     

    Condamner la violence et le vandalisme syndical qui est protégé et encouragé par une inconsciente du "gouvernement" dont il fait parti .... encore des contradictions !

  • jojobo
    jojobo     

    Et Peillon on en entends plus parler .....z

  • jojobo
    jojobo     

    C'est comme les radars, c'est facile de "chasser" du travailleur, beaucoup plus que les criminels et délinquants.... paroles ...paroles paroles... mais a quand les actes qui oteront a tous ce virukents l'envie de recommencer....

  • jojobo
    jojobo     

    Europe... Europe... Europe.. quand tu nous tiens......

  • jojobo
    jojobo     

    Ben faut plus s'étonner des casses en banlieue .ta des limites a tout quand même, non ??? Faire grève , négocier oui!!, mais détruire a quoi ça rime ? Un caprice de gamin sûrement, mais pas une réaction adulte

  • ninette93
    ninette93     

    Je suis de tout coeur avec ces ouvriers qui peuvent perdre leurs emploi .Si c'est le seul moyen face aux CRS et bien ils ont raison de se défendre.
    Quant on voit comme les CRS sont protègés et les ouvriers qui non rien ou pratiquement rien ,je trouve qu'ils se défendent bien.
    Quant à Valls c'est une honte d'envoyer autant de CRS ET HONTE A LUI SI IL Y A DES SANCTIONS CONTRE CES TRAVAILLEURS.
    Vivement un autre mai 68 et ne plus faire confiance a ces politiques qui de droite ou de gauche sont a la solde des patrons.
    Vive la lutte.

  • lapinoux
    lapinoux     

    le gros probléme de toute cette affaire c est que le responsable du syndicat cgt c est un mec a la solde de goodyear depuis 6 ans il refuse toute négociation afin que cette usine ferme en plus il vote pour la droite et beaucoup de monde le sait je ne comprend pas que les ouviers continuent a le soutenir qu il le vire et qu ils prennent leur destin en main en acceptant les discutions avec la direction comme la fait Dunlop mais je pense qu il est trop tard et ce qu il ont fait hier a Paris est inaceptable ils doivent etre punis pour ce qu ils ont fait ça devient la jungle il fait stopper tout ça !!

  • Blackjohn67
    Blackjohn67     

    Entendu ce midi sur une chaine d'Infos un syndicaliste qui imputait le désordre et les affrontements aux CRS. Avec des déclarations de cet acabit l'avenir des salariés est assuré. Même le quidam le plus solidaire avec avec ceux qui défendent leur emploi,ne peut approuver de telles contre vérités .

  • anga
    anga     

    pourquoi a t-il envoyés autant de CRS ? çà grouillait de flics !

Lire la suite des opinions (62)

Votre réponse
Postez un commentaire