En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Soldats français en partance pour l'opération Serval au Mali, le 24 janvier dernier.
 

Le Livre blanc, qui fixe les nouvelles orientations de la France en matière de défense, a été remis lundi à François Hollande.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Axelyon69
    Axelyon69     

    je lis avec passion certains de vos commentaires très fouillés & très intéressants...mais je ne ferais qu'une remarque simple avec chiffres à l’appui...est ce juste,réaliste, respectueux des hommes qui sont près à donner leur vie, n'y a t'il pas copinage, collusion dans les divers gouvernements de gauche pour accepter une telle réalité: il y a environ 900000 personnes dans l'éducation nationale pour environ 15 millions scolaires, étudiants etc.. mais il y a moins de 350000 militaires pour défendre 65 millions de Français.... alors la gauche n’hésitez pas, désarmez la France comme vous avez toujours sut le faire et vous écriez encore devant l'histoire nous avons perdus...

  • zeppelin64
    zeppelin64     

    Que l'on fasse des économies !! On pourra alors nous payer les soldes et indemnités dus depuis des mois !! J'ai 3000 euros qui se baladent dans les méandres de Louvois !!

  • LAVERITE
    LAVERITE     

    [Contenu Modéré]

  • erwan75
    erwan75     

    "Lors de la dernière décennie, les collectivités locales ont embauché à tour de bras. Entre 2002 et 2009, elles ont créé plus de 262.500 postes, selon un rapport du ministère du Budget publié à l'automne dernier. Ce chiffre ne tient pas compte des emplois transférés par l'État suite à la dernière décentralisation. Il s'agit bien d'embauches «pures». Même l'hôpital a été plus raisonnable: les effectifs y ont crû de 1,8% par an en moyenne de 2002 à 2009, contre une hausse annuelle de 2,5% dans les communes, départements et régions. Et le contraste est évident avec l'État, qui a vu le nombre de ses agents fondre de 0,2% par an sur la période. Il faut dire que 150.000 postes de fonctionnaires d'État auront été supprimés de 2008 à 2012, du fait du non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux."

  • Philippe Serin
    Philippe Serin     

    Au lieu d’amputé l'armé le gouvernement devrait plutôt s'attaquait un non cumul des mandats par référendum,s'occuper des 150 milliards de gaspillage,revenir a un nombre de 3.5 millions de fonctionnaires au lieux des 5 millions,l'état devrait supprimé tout les avantages des fonctionnaire tout compris,arrêté de financé les partis politique car contrairement a ce que l'état nous a fait croire le fait que l'état finance les partis n'est pas démocratique mais monarchique,vaut-il vous rappelez combien c'est types son payé,52% du budget de la France va a la fonction public au lieu d'aller aux Français qui ne reçoivent que les 48% qui reste et les politiques osse dire que les assisté coute chère,mais d'après ce % qui coute le plus chère pas les Français les enculés de politiques,cherchez l'erreur et ce sont nos impôt qui flambe.

  • geniette
    geniette     

    ILS SUPPRIMENT 34000 pour embaucher 6plus de 60.000 ou est l'erreur

Votre réponse
Postez un commentaire