En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Décrochage scolaire : Peillon veut secourir 20.000 jeunes

Décrochage scolaire : Peillon veut secourir 20.000 jeunes
© DR

Vincent Peillon, le ministre de l’Education nationale, a présenté mardi un nouveau plan pour lutter contre le phénomène du décrochage scolaire.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
11 opinions
  • brazaville,

    quille donne du boulot au paren,t et rétablir le service militaire pour les éduqué au principe de vie en france

  • vic4913,

    TROP BIEN

  • Papichou,

    Excellent commentaire et partagé... vous avez mis en plein dans le mille ... Il n'y avait pourtant pas les parents d'élèves dans les conseils, mais plus ou moins, chaque élève sortait avec un minimum : déjà de lire et d'écrire sans faute

  • oliv,

    140,000 eleve qui sont probablement à dominence cerveau droit, kinestésique, ou visuel, ne plus d'étre dynamique, ou affectif (que les perfectioniste et intelectuel ne peuvent pas suivre alors regette.. en les classant comme delinquant) etc... Paillon votre reflection de cerveau gauche vous handicap... faite la connection avec le droit.

  • oliv,

    Comme vos predesseseurs vous étes nul!!! car vous ne comprenez pas que tout le monde ne possede pas les méme PROFIL D'APRENTISSAGE____ ( iL Y EN A 7)___ et considéré qu'il n'y à qu'une facon universelle d'instruir ... vous ne comprenez pas que c'est faut !???! bon sang! instruisez vous!!! C'EST VOTRE METIER!!!!!!!!!!!!!!!

  • oliv,

    M Peillon lorsqu'un evier deborde, Il faut d'abord eteindre le robiner avant d'éponger!... FORMEZ VOS PROFESSEUR A LA PEDAGOGIE!!!!!! Ils ont trois mois de vacances par ans!!!, Il peuvent bien en consacré 1 mois par ans à la formation pédagogie, aux troubles de l'apprentissage, aux relation social parent-eleve-professeur... et vous verrai le niveau des éleves augmenter, noin de stresse dans les relations parent-professeur, moins de professeur depressif arrété et la deliquence baissera.

  • sarah040000,

    il se sentait isolé alors il a eu une " brillante" idée..MAIS M. PEILLON vous savez au moins pourquoi les enfants décrochent j'espère ...l'école ne fait pas et ne peut pas tout faire !!!!!!!! regardez vers l'immigration ....avant de nous sortir vous aussi des stupidités du jour ......

  • sarah040000,

    ah maintenant PEILLON

  • SASHA2459,

    Erreur de frappe sur précédent commentaire : lire immigration et non émigration.

  • SASHA2459,

    Vous oubliez M. PEILLON que ce sont les socialistes qui ont voulu 80 % de bâcheliers, au détriment d'autres filières techniques et professionnelles ! Pour celà, les niveaux d'admissibilité au BAC ont été abaissés ; voyez le résultat !!! Je regrette pour ma part, les enseignants de 1960 (at avant...) qu'on appelait "INSTITUTEURS" et qui transmettaient un niveau d'études primaires SOLIDE ; Les parents de l'époque surveillaient de très près les enfants ET A L'ECOLE et A L'EXTERIEUR de l'école. Les parents d'aujourd'hui estiment que c'est à l'école de TOUT FAIRE y compris l'éducation de leurs enfants !!! Celà est le résultat d'une politique d'émigration à tout và. Il va falloir changer aussi sur ce point. Les "professeurs des écoles" sont aujourd'hui moins motivés que nos anciens instituteurs.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •