En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French Les Republicains (LR) party newly-appointed first vice-president Laurent Wauquiez looks on as he arrives to LR party's headquarters in Paris on November 29, 2016 to attend a meeting on the party's organisation. Winner of the right-wing primaries ahead of France's 2017 presidential elections Francois Fillon named on November 29, 2016 Bernard Accoyer general secretary of the LR party, replacing Laurent Wauquiez, named first
 

Christophe Boudot, président du groupe Front national au Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, a offert jeudi une rose bleue à Laurent Wauquiez au beau milieu d'une séance plénière, après le discours du président LR de la région sur les "racines chrétiennes" de la France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Je verrais bien Mr Wauquiez président de la république.

  • danbas84
    danbas84     

    L'opposition n'a pas apprécié ..... c'est sur que l'opposition préfère le couscous !

  • vauban
    vauban     

    Devenue une destination touristique pour ses marchés de Noël, l'Alsace apporte un supplément d'âme, avec les Noëlies. Ce sont des concerts, des expositions, mais aussi le Sentier des crèches, subventionnés par le conseil régional, à travers une association présidée, certes, par un élu, avec un vice-président catholique et l'autre protestant. Une originalité qui surprend en France laïque, mais s'inscrit dans la tradition d'une région qui a conservé le régime concordataire. «Le statut local garantit la liberté de conscience et de culte, tout en accordant aux religions la place qui leur revient»

    mirabelle57
    mirabelle57      (réponse à vauban)

    Le concordat ne reconnaît pas l'islam,cela n'a pas empéché le maire PS de Strasbourg et la région de subventionner la grande mosquée de 1,2 millions d'euros.

  • danbas84
    danbas84     

    J'espère qu'il n'a échappé à personne que les créches ont disparues du paysage public !

  • sonntag67
    sonntag67     

    ce sont tous des bleus !

Votre réponse
Postez un commentaire