Brice Hortefeux : "Le cafouillage est un peu la marque de ce gouvernement"

L'ancien ministre de l'Intérieur est l'invité de BFMTV, lundi matin. Il est notamment revenu sur l'intervention française au Mali et les débats sur le mariage pour tous.

S. C.
Le 04/02/2013 à 8:41
Mis à jour le 04/02/2013 à 9:33
Brice Hortefeux sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, le 4 février 2013 (Capture BFMTV)

"L'opération au Mali est un succès collectif et la communauté internationale doit s'en réjouir". Invité lundi matin de BFMTV, l'ancien ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a salué l'intervention militaire française au Mali, basée selon lui sur "un principe juste".

Tout en saluant l'efficacité des militaires français, Brice Hortefeux a déploré une "préparation diplomatique chaotique" et un "calendrier flou". "Les objectifs mériteraient d'être clarifiés", a-t-il insisté.

Brice Hortefeux s'est toutefois dit "fier du succès militaire de la France", qui souligne la force du pays en la matière au sein de l'Europe.

"C'est couac sur couac"

Brice Hortefeux s'est montré plus sévère à l'égard du gouvernement et de la façon dont les débats sont menés à l'Assemblée sur le projet de loi sur le mariage pour tous. "C'est couac sur couac. Le cafouillage est un peu la marque de ce gouvernement", a-t-il déploré.

Quand aux dossiers brûlants de la PMA et de la GPA, Brice Hortefeux a réaffirmé son opposition à ces dispositions. "Je suis hostile  à la location de ventre", a-t-il affirmé sur BFMTV.

Globalement, l'ancien ministre a pris ses distances avec le projet de loi sur le mariage pour tous porté depuis mardi dernier par le gouvernement à l'Assemblée nationale. "On voit bien aujourd'hui qu'il y a une tendance que pour ma part, je n'accompagnerais pas. Il ne s'agit pas de pointer du doigt la communauté homosexuelle : nous (l'UMP) sommes opposés au mariage homosexuel mais nous sommes pour une union civile pour la communauté homosexuelle", a-t-il rappelé.

Le mariage pour tous reste un sujet de société "qui mérite un débat" mais qui a tendance selon Brice Hortefeux à "éclipser" les sujets de préoccupation de Français. "Tout est focalisé sur ce sujet aujourd'hui alors que les sujets de préoccupation des Français sont le chômage et le pouvoir d'achat", a-t-il épinglé.

"Une double dérive de l'Etat PS"

Puis Brice Hortefeux a dénoncé "une double dérive de l'Etat PS", avec "le cadenassage des nominations aux hautes fonctions administratives" d'une part et "une frénésie de changement de toutes les règles du jeu électoral", citant notamment les exemples des cantonales.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?