En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Méthode syllabique, budget, durée des vacances: le plan Blanquer pour l'école

Jean-Michel Blanquer sur BFMTV & RMC, ce lundi
 

Le ministre de l'Education nationale était l'invité de BFMTV et RMC ce lundi.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jj47
    jj47     

    Les discours de blanquer ça m'a personnellement toujours semblé un peu long...

  • beaudolo
    beaudolo     

    Toutes les réformes seront acceptées par les syndicats enseignants si on respecte deux choses: le nombre de jours de vacance et le nombre d'heures de cours par semaine même si pour cela on doit mettre 40 élèves par classes.
    le souci des enseignants n'a jamais été le bien être des élèves mais bien le maintien des "droits acquis" comme le dit si bien Marinez!

  • Goussard
    Goussard     

    De nombreuses d'école se plaignent du manque du compte de contrat aidé. Ces contrats aidés parfois remplacent les ATSEM alors qu'ils sont prévus pour encadrer des enfants en difficulté ce sont des contrats précaires et avec des avantages uniquement pour les communes on ne peut pas vivre avec ce genre de contrat. Il existe un concours ATSEM avec des qualifications CAP petite enfance nécessaire à l'emploi de ce poste mais aucune action n'est mise en place pour aider les enseignants des écoles maternelles à travailler correctement à avoir le nombre de personnes nécessaires pour encadrer des tout-petits on passe d'un encadrement crèche à un adulte pour 10 à déclare surchargé avec 30 enfants. Comment peut-on dans ces conditions travailler le langage le vocabulaire avec des tout-petits pourquoi ne pas instaurer que les emplois des ATSEM soit géré par l'éducation nationale en fonction des besoins des secteurs des enseignants nous enfants doivent être encadré par des professionnels et non des emplois précaires

Votre réponse
Postez un commentaire