En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dominique Bertinotti, minsitre chargée de la Famille, a réagi aux propos "misogynes" de Serge Charnay
 

Dominique Bertinotti, ministre chargée de la Famille, a réagi sur BFMTV aux propos "misogynes" tenus par Serge Charnay, le père qui était retranché sur une grue depuis vendredi.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

44 opinions
  • Serge CHARNAY
    Serge CHARNAY     

    Quelle que soit votre interprétation, vos convictions, le drame reste le même... des milions d'enfants privés de père..
    Donc, des millions de pères seraient des salauds, des tripoteurs, des violents... ou pire...?
    Non, demandez leur juste de vous raconter, ils vous diront ce qui se passe dans les tribunaux.
    Demandez également aux familles paternelles de ces enfants depuis combien d'années ils ne les ont pas vus... oncles, tantes, grands parents... et combien n'existent tout simplement plus...?
    Voilà pourquoi je suis monté sur une grue...
    Je vous supplie juste de sauver nos enfants...
    Serge CHARNAY, Père Privé d'Enfant

  • Reseau Parental Europe
    Reseau Parental Europe     

    Oui à la médiation familiale hors champs judiciaire, avec une volonté politique dans ce sens, avec temps de crise, économiserait des millions et des millions de frais de justice, d'aides juridictionnelles, de vies professionnelles brisées, de souffrances humaines, de psychologisation des citoyens, maladies, suicides et surtout de maltraitances institutionnelles des Enfants du divorce

  • Reseau Parental Europe
    Reseau Parental Europe     

    Nous avons beau le tourner dans tous les sens, la réponse est simple, elle a déjà était proposé par un précédent Président de la République : DEJUDICIARISATION => dejudiciarisation.free.fr

  • mamily
    mamily     

    Les ministres ne sont pas habitues a frequenter "le peuple" le langage courant de millions de francaisles choque .si ca avait ete une altercation de banlieue il n y aurait pas eu de reaction . Pitie les politiques mettez vous a la portee de vos administres ! Les bobos que vous frequentez sont une monirite

  • lune
    lune     

    avec sa tronche de trans , il y a de quoi être misogynes , et en plus sinistre de la famille bonjour les bordels mariages pour tous , moi je vais épouser une vache .

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ils détournent la responsabilité en accusant le type qui dénonce une situation. Alors que c'est à eux de l'assumer. C'est eux qui nous gouvernent.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est vrai que la prise de parti des JAF en matière de divorce ne relève absolument pas de la guerre des sexes. Ou comment nier la réalité, jouer avec les mots et coller la faute sur le dos des autres. Ah ils sont forts en langue de bois ces socialistes. Les mères ne sont pas avantagées ? C'est pas bien difficile à vérifier. Comme à peu près toutes les "légendes urbaines" en France. Quelques caméras cachées et le tour est joué. On verrait des juges fixer le montant de la pension alimentaire et la garde à la mère avant même que les parents aient commencé à parler. Ca et les empoyés de mairie qui tapent la discute en regardant la pendule en attenant que ce soit l'heure de partie, alors que les dossiers s'empilent sur les bureaux. Mais nos ministres ont deux armes imparables : la langue de bois et la complaisance des médias. Comme devant le JAF, l'affaire est bouclée avant même d'avoir été prononcée.

  • mamily
    mamily     

    Je suis une femme et j en ai assez que la moindre remarque envers une femme soit taxee de misogynie. Les femmes veulent l egalite alors supportons la critique ! Celle qui n en sont pas capable c est qu elles ne sont pas a la hauteur de leur revendications !

  • pantin
    pantin     

    j'ai entendu cette femme parler sur France info à rois fois la même question posée sur l'aspect culturel de la garde des enfants par les mères elle a utilisé la langue de bois et asséné sans cesse le mot médiation. l'animateur à cessé de poser sa question. Cette femme est forte pour zapper les sujets qui gène...

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    les ministres ont la corde bien sensible, est-ce cela le débat ? si à moindre remarque (en plus sortie du contexte de la situation), voila ces dernières taxées de misogynie .... La ministre de la justice aurait pu regarder comment s'est passée la gestion du dossier avec le(la) juge et s'il y a eu "faute" ou "excés de pouvoir", sanction ... Toute le monde se gargarise avec la "médiation", mais pour faire un médiation, il faut être deux !

Lire la suite des opinions (44)

Votre réponse
Postez un commentaire