Selon la Nasa, la fin la civilisation industrielle est très proche

L'agence spatiale américaine estime que notre civilisation industrielle n'a plus que quelques décennies à vivre. Seule option pour éviter notre chute: réduire la consommation et les inégalités, selon une étude partiellement financée par la Nasa.

A. D.
Le 20/03/2014 à 15:40
Mis à jour le 21/03/2014 à 10:48
Et si la civilisation industrielle touchait à sa fin? (M. Kornmesser - ESA/Hubble/Nasa - HO - AFP)

[Mise à jour du 2 avril 2014: Dans un communiqué de presse disponible sur son site, la Nasa précise que l'étude en question est "indépendante" et que ses conclusions sont celles des "auteurs seulement". "La Nasa n'approuve pas ce papier ni ses conclusions", est-il encore précisé.]

Pas de panique, on parle bien de la fin de la civilisation industrielle dans quelques décennies et pas de la fin du monde. Mais cette prévision de la très sérieuse Nasa, rendue publique par le Guardian, commence déjà à faire du bruit.

Financée par le Goddard, le centre de vols spatiaux de la Nasa, cette étude met en cause la menace d'épuisement des ressources naturelles et la répartition des ressources. En étudiant la dynamique homme-nature, l'étude souligne un cycle récurrent constaté tout au long de l'histoire humaine, et qui provoque un "effondrement abrupt" des civilisations.

Les chercheurs ont utilisé un modèle baptisé Handy (Human and Nature Dynamical) pour répertorier les raisons qui ont provoqué la chute d'autres civilisations: les Mayas, l'empire Mésopotamien, l'empire romain, la dynastie Han, etc.

Parmi les causes récurrentes d'effondrement, on retrouve le climat, la démographie, l'eau, l'agriculture, l'énergie. Autant de sujets qui font aujourd'hui régulièrement les grands titres de l'actualité et qui peuvent provoquer un effondrement quand ils convergent.

Deux scénarios et une porte de sortie

Car ils peuvent générer à la fois l'épuisement des ressources et la mauvaise répartition entre une élite et une masse. Or, explique l'étude, la mauvaise répartition économique actuelle est directement liée à la surconsommation des ressources par des élites qui vivent essentiellement dans les pays industrialisés.

Les scientifiques de la Nasa distinguent deux scénarios. Soit les élites accaparent trop de richesses, ce qui provoque la famine puis la disparition des plus pauvres avant celle des élites.

Soit la surconsommation est fatale à la civilisation par épuisement total des ressources. Dans tous les cas, les élites semblent généralement inconscientes du danger encouru car elles se sentent protégées, comme ce fut le cas pour les Mayas et les Romains.

Pour les auteurs, il serait faux de croire que les progrès technologiques permettront de résoudre ces problèmes avant qu'il ne soit trop tard, car ils entraînent une consommation plus importante. Seule solution envisagée par cette étude: la mise en place de politiques adaptées qui viserait à réduire les inégalités et la consommation des ressources.

La question du jour

La France doit-elle livrer le 2e bateau Mistral à la Russie en 2015?

Les bons plans avec iGraal

Code promo eDreams
Envie de vacances ? Evadez-vous !
Code promo Expedia
Vacances, week-end et courts séjours
Code promo Lastminute.com
Partez en voyage à la dernière minute
Code promo Promovacances
Séjours à l'étranger aux meilleurs prix