En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Nasa appelle à l'aide les geeks du monde entier

Mis à jour le
Les panneaux doivent générer le moins d’ombre possible car la différence de température risque de détruire certaines pièces.
 

Pour résoudre un problème auquel elle ne trouve pas de solution, la Nasa organise un concours gratuit et ouvert à tous.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • pr sebstein
    pr sebstein     

    Communiqué : le Pr Sebstein remporte l'ISS Longeron Challenge

    C’est avec une immense émotion et une très grande joie que le Pr Sebstein a l’honneur de vous faire savoir qu’il a été désigné lauréat du concours lancé par la NASA et intitulé ISS Longeron Challenge. Ce concours avait pour objectif de proposer un algorithme susceptible de répondre aux problèmes d’ombre que rencontrent les panneaux solaires de la Station Spatiale Internationale.
    Fondateur et probablement unique membre de la Commission de Recherche et d’Etudes Scientifiques par l’Absurde (CRESPA), le Pr Sebstein a déjà relevé nombre de défis, de l’hypoténusuité du triangle des Bermudes à la démonstration de la congruité des incohérences sommaires de la loi Poisson. C’est donc tout naturellement qu’il a répondu à cette impitoyable question devant laquelle tant d’ingénieures de la NASA sèchent.
    Revenant comme à l’accoutumée à la base de la problématique, à savoir l’influence néfaste de l’ombre sur les longerons joignant les panneaux solaires de l’ISS, le Pr Sebstein a entamé une étude complexe et approfondie de l’Ombre commun, le salmonidé à la base des désagrements. Et de trouver que Thymallus thymallus apprécie à ce point les aromates que son nom scientifique provient de l’odeur caractéristique de thym qu’il dégage, et se double pour mieux l’exprimer. Par son appellation, il a ainsi été montré que l’ombre aime ces deux thyms. Cette caractéristique se retrouve démultiplier aux premières phases de la vie de l’espèce et principalement à l’éclosion (E).
    A l’éclosion (E) plus que jamais, l’ombre (t) aime (M) ces (C) deux thyms (T). En résumant ces éléments sous forme d’équation élémentaire, il peut être écrit : E(T)= MC x 2 x T
    En simplifiant par T, nous obtenons : E = MCx2 ou encore E=MC2.
    La suppression du T dédoublé fait ainsi perdre tout sens à l’équation et supprime d’autorité la raison d’être de l’Ombre.
    Ainsi, par cette équation, il est démontré qu’en éliminant tout aromate, et le thym particulièrement du régime des occupants de la Station Spatiale Internationale, le problème de l’ombre peut enfin disparaitre.
    Le Pr Sebstein affirme avec force certitude que l’équation qui l’a fait remporter ce concours connaitra très probablement un très bel avenir, tout en espérant cependant que celle-ci ne fera d’ombre à personne.
    Le Pr Sebstein aurait enfin déclaré après avoir appris l’issue favorable des résultats : « l’ISS Longeron Challenge remporté un 1er avril, aujourd’hui, plus rien de m’arrête. »

    Gageons que cette extraordinaire avancée empêchera indubitablement les occupants de la Station Spatiale Internationale – et d’autres peut être – de tomber dans le panneau.

    Pr Sebstein, membre ichtyophage de la CRESPA (Commission de Recherche et d’Etudes Scientifiques par l’Absurde)

  • bb2010
    bb2010     

    Pour les détails du concours c'est sur http://www.topcoder.com/iss/challenge-details que ça se trouve, apparemment c'est un algorithme pas un programme complet qui est attendu (source : http://www.responsive-mind.fr/nasa-concours-algorithme/)

  • Koulou
    Koulou     

    Il faut demander a Sarko, il a surement la reponse, il sait tout...

  • Vu Hoang Truong
    Vu Hoang Truong     

    Il nous faud un terminal pour émuler la plateforme ...et lancer les programmes . Il nous manque le langage .... (lequel utiliser pour les code .? )
    Et aussi les contraintes des paramètres du matériel si elle ne sont pas gérer par le terminal ... (il faudra aussi la trajectoire régulière du satelite pour explorer les eventualite... Ou trouver ça pour commencer.... ?

  • plombare
    plombare     

    Il suffit de demander. ;-)

  • che0po
    che0po     

    @eric , peut être car on peux pas faire atterrir l'ISS pour modifier sa structure ?

  • frankun
    frankun     

    3+15=65 je retiens 5 et je divise par 6, ce qui nous donne 55. 55 -10 = 221...J'ai gagné !!!

  • nathan
    nathan     

    pourquoi ne pas réfléchir sur comment réchauffé les pieces qui sont fragil ? Via un une sorte de cube auto refléchissant tout autour du satelite avec des loupes si nécessaire qui tourne en fonction du degrés d'inclinaison de la station pour gardé le cube a la bonne température.

  • eric44
    eric44     

    des miroirs pour dévier les rayons, des panneaux semi-réfléchissants ou avec récupérateurs de chaleur... , bref tout sauf de l'algorithme.

  • Sebastien Ganne
    Sebastien Ganne     

    il faudrait un récepteur ou un détecteur de chaleur comme si on prenait un robot avec un détecteur de chaleur et qui avance a chaque fois qui trouve la chaleur
    essayer d'avancé avec sa courage

Votre réponse
Postez un commentaire