En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Lancée de la base de Wallops, en Virginie, la fusée Antares a explosé quelques instants après son décollage.
 

La fusée américaine Antares, qui devait être envoyée sur la Station spatiale internationale pour apporter vivres et données scientifiques, a explosé juste après avoir décollé, mardi, en Virginie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • O.V.N.I
    O.V.N.I     

    et peuchère : Je suis attristé pour cette pauvre fusée.

  • Lomry
    Lomry     

    Une fusée Américaine qui explose au décolage, une fusée Russe qui réussit son envol quelques heures plus tard... Prêt à parier que la NASA va avoir une rallonge budgétaire très bientôt...

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Le lanceur comporte dans sa version standard deux étages. Le premier étage est pour l'essentiel construit en Russie et met en œuvre pour la première fois le moteur-fusée NK-33 développé pour le lanceur lunaire soviétique

    Frank Maclow
    Frank Maclow      (réponse à 1PourAvis)

    A part ce copier/coller, autre chose ?

    Zero de conduite
    Zero de conduite      (réponse à Frank Maclow)

    "ces moteurs" bien sur

    Zero de conduite
    Zero de conduite      (réponse à Frank Maclow)

    Autre chose: C'est moteurs ont été développé (et construit pour certains modèles) dans les années 60 pour l'exploration lunaire. Les US ayant atteint la Lune avant les Soviets, le programme russe a été abandonne et pour des raisons idéologiques l'ordre avait été donne de détruire l’énorme stock de moteurs (plus ou moins 200). Mais les scientifiques en charge ont préféré prendre le risque de les cacher. Dans les années 90 après la chute de l'URSS ils ont été redécouvert par une compagnie américaine qui a décider de les utiliser malgré leur age. La particularité de ces moteurs est de réinjecter le carburant ayant servit pour le refroidissement de certaines parties du moteur (les turbo-pompes) un technologie non maîtrisée par les US et qui donne un rapport taille/poids/puissance supérieur.

    1PourAvis
    1PourAvis      (réponse à Frank Maclow)

    C'est une information pour les spécialistes du complot....

Votre réponse
Postez un commentaire