En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

USA: une commission du Sénat approuve le projet de frappes contre la Syrie

Mis à jour le
La commission des Affaires étrangères du Sénat américain a voté pour une intervention en Syrie.
 

Les sénateurs de la commission des Affaires étrangères ont voté par 10 voix contre 7 en faveur d'une intervention "limitée" en Syrie. Une première étape qui ouvre la voie à un débat au Sénat lundi prochain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    Les rebelles peuvent facilement obtenir des armes chimiques et les utiliser :
    Brooks Tigner, analyste au prestigieux magazine militaire américain Jane’s a démonté la version véhiculée par les responsables occidentaux pour aller en guerre contre la Syrie, selon lesquels les rebelles syriens n’ont pas les moyens d’utiliser le gaz sarin.
    « Le fait de dire tout simplement que les rebelles ne peuvent pas obtenir d’arme chimique n'est qu'un faux prétexte. Le gaz sarin par exemple est très facile à fabriquer, à déplacer et à faire entrer dans un pays. Pour l’utiliser dans une attaque, pas besoin d’appareils militaires grands, compliqués et sophistiqués, comme le prétendent les Etats-Unis qui accusent seulement l’armée syrienne d’avoir les moyens de l’utiliser. En réalité on peut le monter sur des systèmes d’armement relativement petits ou l’utiliser via un déclencheur », a expliqué pour le correspondant du journal libanais Assafir cet expert belge qui est aussi analyste politique en chef de Security Europe, un bulletin d’informations spécialisé.
    Selon lui, il y a plusieurs moyens de jeter des bombes chimiques sur les banlieues de Damas quand bien même les occidentaux ont apporté la preuve qu’elles ont été lancées via des missiles de l’armée syrienne.
    Il pense que les Occidentaux se trouvent sur un terrain beaucoup trop mou pour pouvoir lancer une action militaire contre la Syrie.... 04/09/13 bit.ly/14rtlU5

  • Forever
    Forever     

    Prix Nobel de paix ne veut pas dire ne jamais aller en guerre...mais putain, on devrait regarder un peuple se faire gazer, se faire décimer alors qu'on a les moyens d'intervenir ? C'est pas comme si on ne pouvait rien y faire...que dira-t-on plus tard si le bilan devient encore plus catastrophique, un véritable génocide comme on en a pas eu depuis si longtemps ? >> "Ah merde alors...on aurait dû y aller, plus d'un million de mort c'est horrible, des enfants, des femmes etc..." << Et si ça se passait dans un pays voisin sans déborder chez nous ? On dirait quoi ? "Bof tant que ça se passe pas chez moi"...

  • Castle
    Castle     

    Drôle ou... triste Prix Nobel de la Paix que ce va-t-en-guerre de Président. A-t-il au moins cherché à discuter avant et reconnaître que M. El Assad n'est pas le seul coupable dans cette affaire, mais que si les négociations ne peuvent pas aboutir c'est qu'il y a autant de revendications que de soi-disant rebelles qui sont pour la majorité non Syriens, ce qui d'autant plus choquant. Mais bon que faire à part prier pour que ne hommes politiques soit éclairés par la Grâce.

Votre réponse
Postez un commentaire