En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des couples d'hommes homosexuels observent les débats au Sénat uruguayen
 

Après les députés, les sénateurs uruguayens ont approuvé mardi le mariage entre personnes du même sexe, mais le texte devra repasser devant l'Assemblée nationale, ayant été légèrement amendé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • AFCE
    AFCE     

    Je suis très content de cette décision de l’Uruguay d’aller toujours de l’avant et faire un grand pas en direction d’une vraie démocratie qui protège et tient sur un même pied d’égalité à tous ces citoyens sans distinction. Bien sûr, il y aura toujours des gens homophobes mais avec cette nouvelle loi les mentalités vont évoluer plus rapidement que s’il n’y avait pas un cadre juridique qui protège et traite de façon égalitaire cette frange de la population.
    Je suis du Paraguay, et avec les uruguayens nous sommes presque voisins. Contrairement à ce qui se passe en Amérique Latine: en Argentine, maintenant en Uruguay et très prochainement au Chili (j’en suis sûr) mon pays est très en retard dans la matière. Je dirais même qu’on va dans l’autre sens. Alors que les autres ont décidé d’aller toujours vers plus de démocratie, nous, hélas, avons décidé de revenir des siècles en arrière, vers l’obscurantisme.
    Je m’explique. Pour ceux qui ne connaissent pas le Paraguay, il est coincé entre les deux colosses que sont le Brésil et l’Argentine et au nord-ouest avec la Bolivie. L’année dernière suite à une motion de censure le président avait été démis de ses fonctions. C’est donc le vice-président qui occupe le poste de président en ce moment. Et avec cette décision nous nous sommes mis à dos tous nos voisins qui ne reconnaissent pas le gouvernement actuel. Ils ont clairement manifesté leur mécontentement par les biais de sanctions économiques. Ils ont également fait savoir que pour « normaliser » les relations avec le Paraguay, deux solutions étaient envisageables : soit on restitue le président déchu, soit on convoque de nouvelles élections le plus vite possible. La première solution étant impossible parce que contraire à la volonté du parlement, ce sont donc de nouvelles élections qui auront lieu le 21 avril prochain.
    Cette petite introduction était nécessaire pour vous situer dans le contexte dans lequel se trouve mon pays. Or, il se trouve que parmi les candidats il y a un type qui de toute évidence l’emportera sur les autres. Il s’appelle Horacio Cartes et il n’a aucune expérience dans la politique. C’est un homme d’affaire très riche qui a dirigé une équipe de foot très populaire, Libertad. Il se présente sous la bannière du parti Colorado, au pouvoir depuis presque 40 ans, absent seulement depuis l’élection de Fernando Lugo, le président déchu.
    Dans une interview à un quotidien national avant-hier, Cartes avait déclaré sur la question LGBT que si son fils lui disait un jour qu’il aimait un autre homme, il (Cartes) « se tirerait une balle dans les couilles ».
    Il va plus loin en disant ceci :
    « J’ai trois enfants et je n’aimerais pas être vu comme étant le président qui a légalise quelque chose de pareille. Je crois encore en la normalité et chacun est libre de faire de sa vie ce qu’il souhaite mais le jour où une chose comme ça arrivera (en faisant référence au mariage homosexuel), ce sera le jour où je commencerai à croire en la fin du monde. Restons normal et celui qui se sent heureux en allant d’une branche à l’autre, alors qu’il devienne un singe »
    Je vous donne ci-dessous un copier-coller d’une partie de l’interview, en espagnol évidemment. Ceux qui parlent la langue vont se rendre compte qu’il ne parle même pas bien, puisqu’il n’est même pas capable d’enchainer correctement les mots pour en faire une phrase.
    “Tengo tres hijos y no me gustaría decir que yo sea parte, de que legalicé algo. Todavía creo en la normalidad y si alguien opta, bueno, cada uno hace lo que quiere con su vida, pero llevarlo a la normalidad me parece que ahí ya voy a empezar a creer en el fin del mundo. Mantengámonos normales, y el que quiera ser feliz andando de rama en rama, que se vuelva mono”.
    Voilà, je voulais vous faire partager cette triste anecdote pour que vous puissiez vous faire une idée de la chance que vous avez de pouvoir vous montrer au grand jour, tel que vous êtes. Je suis évidemment au courant de l’augmentation des cas d’agressions homophobes depuis que le débat du mariage pour tous s’est ouvert. Mais croyez-moi, ce n’est rien par rapport à ce que l’on vit dans un pays où tout le monde vous traite d’anormal, le gouvernement en tête.
    Au cas où ça vous intéresserais (et si vous parlez espagnol) je vous laisse ce lien sur l’article du journal qui contient une partie de l’interview : http://www.abc.com.py/nacionales/cartes-se-manifiesta-en-contra-del-matrimonio-gay-559500.html

  • lune
    lune     

    On s 'en contre fout de ce pays , moi c 'est mon pays qui m 'intéresse l 'avenir de nos enfants .

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Qu'est ce qui vous permet de dire qu'ils sont moins cons ? Ca vous est passé par la tête à l'instant où y a une réflexion à la base de tout ça ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Qu'est ce qui vous permet de dire qu'ils sont moins cons ? Ca vous est passé par la tête à l'instant où y a une réflexion à la base de tout ça ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et ? Ca ferait quoi, 7, 8 pays ? Sur plus de 180 ? Il y en a autrement plus à prévoir le port d'arme, la peine de mort ou les inégalités institutionnelles de traitement entre hommes et femmes. On est assez grands en France pour décider sans regarder ce qui se fait ailleurs. Par contre c'est peut être un message aux homosexuels qui trouvent les conditions de vie en France insupportables.

  • Mickelkel
    Mickelkel     

    au moins la bas ils sont moins cons que chez nous... Et c'est nous qui nous prenons pour un grand pays civilise, regardant de haut tous ces pays...... Cela me rend triste parfois....

Votre réponse
Postez un commentaire