En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une personne passe devant une affiche contre "l'immigration de masse", à Zurich.
 

Les Suisses se sont prononcés dimanche en faveur d'une limitation de l'immigration au sein de leur pays, remettant ainsi en cause l'accord de libre-circulation avec l'Union européenne. BFMTV.com décrypte ce séisme politique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

47 opinions
  • Nath66
    Nath66     

    La C.M.U ne concerne pas que les immigrés, faut arrêter de dire n'importe quoi !

  • boris2749
    boris2749     

    Si ce vote entraîne une mise en oeuvre et que les frontaliers français sont touchés, il y aura parmi eux des électeurs, sympathisants du FN qui deviendront des victimes du nationalisme. Amusant, non ?

  • boris2749
    boris2749     

    je n'ai aucune haine, je ne désire rien casser. Vos aprioris ne vous permettent pas de comprendre mon commentaire, c'est dommage. Je reformule : Suite au résultat de la votation la Suisse dispose de 3 ans pour le mettre en œuvre. Trois ans c'est long et ce délai ouvre la possibilité de nouvelles votations (4 par an maxi au niveau national) et de revenir en arrière.

  • boris2749
    boris2749     

    "Ca va contribuer à relancer le travail au noir" (Michel Charrat, président du Groupement transfrontalier européen)

  • boris2749
    boris2749     

    "Ca va contribuer à relancer le travail au noir" (Michel Charrat, président du Groupement transfrontalier européen)

  • valdes
    valdes     

    Toutes ces réactions dans les commentaires m'affole.... Tout d'abord il faut savoir que ce sont les parties les plus "pauvres" de la Suisse qui ont votés pour cette initiative, et non les parties les plus riches qui ont votés contre. Déjà, ça donne une petite idée du truc.
    Ensuite il faut savoir qu'au moins 1/3 (environ) des emplois en Suisse sont occupés par des étrangers, car ce sont des emplois très spécialisés qui demandent une très haute qualification. Les Suisses ne peuvent pas trouver toute cette main d'oeuvre dans leur pays. L'immigration est ce qui fait la richesse de la Suisse. Elle prend des étrangers hautement qualifiés dans des domaines très précis pour faire fonctionner leur système. En virant les étrangers, on vire du pays toute la richesse.
    De plus, si la Suisse se met à dos toute l'Europe ça va être catastrophique, c'est un pays enclavé dans l'Union Européenne et la grande majorité de ses exportations et de ses importations sont en direction de l'Union. Bien qu'elle n'a jamais voulue rentrer dans l'Union Européenne, elle possède un tas d'accord avec celle-ci. Sans l'Europe, la Suisse va connaitre un passé très difficile.
    Je pense qu'il faut arrêter de penser avec ses émotions, il faut penser avec sa tête. Encore, si les gens pour cette initiative postaient des commentaires argumentés et réfléchis, ça ne me choquerais pas, mais là, la quasi totalité des commentaires pour cette initiative font pas plus de 3 phrases et ne sont appuyés de rien du tout... Ce n'est pas parce que vous n'aimez pas François Hollande qu'il faut tout de suite virer extrémiste à mon avis... Tout cela m'inquiète beaucoup pour notre avenir à tous.

  • Gerard Manjoue
    Gerard Manjoue     

    La Suisse a une présence étrangère de 23.3% avec un taux de chômage de l'ordre de 3%, La France 5.9 % de présence étrangère, la Belgique 11%, l'Allemagne 9.1%, l'Autriche 11.6, l'Italie 7.9 %, il faut tout de même aussi prendre en compte ces chiffre qui sont réels, et que chacun fasse sont petit calcul,

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    @boris . Votre haine de toute opposition vous aveugle. Les accords bilatéraux entre la France et la Suisse dont vous faites références et que vous voulez casser, ont été initiés par et sous MITTERRAND et ratifiés par BEREGOVOY en personne !! Ils sont à l'origine de la richesse des pays frontaliers. Si 200000 frontaliers rentrent en France (ce qui n'est pas le sens du vote Suisse), la diminution de la hausse de la dérivé seconde de la courbe du chômage ne sera pas effective !!!

  • gugus67
    gugus67     

    C'est surtout , vu l'immigration non régulée dans l ' UE , fait peur aux Suisse et je les comprends . Pour les français aucune crainte .

  • boris2749
    boris2749     

    Dans la foulée, les accords internationaux contraires à l'esprit de la votation - comme la libre circulation des personnes - devront être renégociés et adaptés dans un délai de trois ans. Trois ans, il risque de s'en passer des choses d'ici là et même un rétropédalage.

Lire la suite des opinions (47)

Votre réponse
Postez un commentaire