En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Cette petite expérience a peut-être sauvé la vie de la journaliste Amy Robach.
 

SUR LES INTERNETS - La journaliste américaine Amy Robach s'est porté volontaire pour passer la première mammographie réalisée en direct à la télévision. Les analyses lui ont révélé un cancer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Brune74
    Brune74     

    Attention à la propagande grossière du lobby-médico pharmaceutique.
    Le dépistage du cancer du sein serait inutile et dangereux. En effet, le dépistage systématique fait l’objet de fortes critiques de la communauté scientifique, en raison de surdiagnostics entraînant des traitements mutilants et inutiles, ainsi que des risques de déclencher un cancer par l’exploration radiologique elle-même. (Article du Nouvel Observateur du 7 10 2013 « Cancer du sein : des risques sous-mentionnés pour le dépistage ? »)
    Voir également L’article du Dr Duperray http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2013/03/08/trente-ans-de-depistage-du-cancer-du-sein-bonne-intention-et.html ainsi que l’enquête UFC/Que Choisir : http://www.quechoisir.org/sante-bien-etre/maladie-medecine/actualite-cancer-du-sein-le-depistage-en-question
    Une recherche « No Mammo » sur Google donne aussi des résultats édifiants.
    Brune d’Abondance
    https://www.facebook.com/brune.dabondance

  • DOURNEL Facis
    DOURNEL Facis     

    Quelles sont les causes de tous ces cancers du sein (5% génétiques, 95% dues à des causes multi-factorielles ?).
    J'ai rencontré le Professeur Henri JOYEUX. Je l'ai invité à la lecture sur notre site: www.cancer-cqfd.com.
    Fin 1972, la première cellule cancérisée par la main de l'homme voit le jour dans une petite unité de recherche privée, à Lambesc (France).
    La découverte: "Une famille…de cellules saines…privées de magnésium…n'arrivent pas à maturité…dupliquent…libèrent des brins d'acide nucléique…qui agressent…une autre famille de cellules saines."
    J'ai invité le Professeur Henri Joyeux à lire les travaux des Professeurs Jacques LOEB et Pierre DELBET.
    Nous sommes à votre disposition pour tout complément d'information.
    Bien à vous
    Francis DOURNEL

Votre réponse
Postez un commentaire