En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une petite fille à Shijiazhuang, dans le nord de la Chine, le 21 décembre (photo d'illustration)
 

Alors que la Chine a connu un pic de pollution pendant six jours, que des mesures d'urgence ont été prises et que les écoles étaient censées fermer, le principal d'un collège a jugé bon de maintenir les examens de ses élèves. Ils ont dû plancher toute la journée dehors dans le froid et le brouillard toxique.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire