En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A Fès, au Maroc, un homme présenté comme travesti et homosexuel a été lynché en pleine rue. Une séquence qui a été filmée.
 

A Fès, au Maroc, un homme présenté comme homosexuel et travesti a été lynché en pleine rue. Une séquence qui a été filmée, et qui suscite un très fort émoi dans le royaume et au-delà de ses frontières.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Bentaza
    Bentaza     

    A bas l'intolérance!!
    En tout cas,je préfère deux personnes de même sexe s'aimer que s'entretuer...

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    ils sont chez eux et font ce qu'il veulent on ne peut pas imposer nos valeurs au monde entier il simplement une différence de culture...

  • JPS06
    JPS06     

    Encore une bonne raison de passer nos vacances au PORTUGAL!!! et aussi notre retraite!!! Car pour nous, le Maroc pour, c’est FINI!!!!!!!, nous n’irons plus! trop d'intolérance! L’ambiance est devenue détestable!! Les intégristes sont partout et imposent leurs conceptions religieuses extrémistes au marocains!!.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Appréciez les commentaires sur Youtube où des gens qui au départ semblent plus tolérants que les autres tentent d'expliquer le plus sereinement du monde que quelque part ce lynchage est normal car l'homosexualité est un crime au Maroc, ces mêmes personnes parlent même de méthodes de soi-disant guérison de l'homosexualité par traitements aux électrochocs...
    Les bases sont là dans cette société pour une contagion par la cruauté et la bêtise islamistes.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Même les gentils citoyens ont des réactions d’intégristes dur de faire confiance à ces gens.

Votre réponse
Postez un commentaire