En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le rétropédalage de Trump sur la torture des terroristes n'en était pas vraiment un

Donald Trump lors d'un meeting dans le Michigan, le 4 mars.
 

Le favori des sondages et des urnes pour l'investiture républicaine en vue de la présidentielle américaine veut changer les lois interdisant la torture aux Etats-Unis, et dément avoir fait volte-face sur la question. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • WIG
    WIG     

    Culture des bien-pensants...

  • zombie-france
    zombie-france     

    Mais ? pourquoi les médias font des campagnes anti Trump ?
    Pourquoi ceux qui s'opposent à la mondialisation deviennent des ennemis numéro 1 ??? Putin par exemple, est un bon président pour 80% du peuple ou est le problème ??? Putin quand il s'agit de liquider le terrorisme de Daech et d'Al Nostra (armée par la France) le fait clairement et efficacement !!!

Votre réponse
Postez un commentaire