En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il enterre une bouteille de vodka pour l'exhumer des semaines plus tard à un festival

Alex, heureux avec sa bouteille de vodka camouflée en gourde de randonneur.
 

La beuverie dont l'ingéniosité a été relevée sur les réseaux sociaux était complètement préméditée.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    La prochaine fois d'autres cacheront des armes, merci du tuyau !

    Teatch
    Teatch      (réponse à Boz Ramboz)

    Ouai enfin il ne faut pas être Einstein pour inventer où du moins, trouver une astuce pareil !!! Et si un psychopathe veux faire un carton dans un festival, crois-tu sérieusement qu'il a besoin d'enterrer une arme dans le festoche ? Il a juste à aller à l'entrée et commencer sa tuerie par là.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Teatch)

    Pourquoi de suite penser à une tuerie sauvage et au hasard ? Ce que je veux dire là c'est que c'est un appel à généraliser ce genre d'astuces à laquelle tout le monde n'aurait pas forcément songé.
    Si un individu sans être un génie trouve comment exploiter des failles, doit-elle forcément les mettre à la connaissance de tout le monde sans réfléchir aux conséquences ?

  • Otis
    Otis     

    Vous êtes bien naïfs sur BFMTV, cette pratique est connue pour les substances illicites dans les festivals de musique. La fouille des sacs à l'entrée est inutile, la marchandise a été enterrée avant et ressortie pendant le festival.

    Keta-klak
    Keta-klak      (réponse à Otis)

    C'est surtout qu'il ne cherche pas les subtances à l'entrée d'un festoch.. Crois moi je sais de quoi je parle.

Votre réponse
Postez un commentaire