En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Lloyd Blankfein, Chairman & CEO, Goldman Sachs (L) stands on stage with former US Secretary of State Hillary Clinton during the 2014 Clinton Global Initiative annual meeting in New York September 24, 2014. AFP PHOTO/STEPHEN CHERNIN
 

Hillary Clinton est en difficulté. Momentanément dans les sondages mais de façon peut-être plus profonde depuis que son adversaire Bernie Sanders a choisi de l'attaquer sur ses relations avec l'argent en général et Wall Street en particulier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Zara
    Zara     

    Je suis de tt coeur avec Bernie, les américains auront d'autres occasions d élire une femme présidente mais JAMAIS plus un président qui n'est pas influencé par Wallstreet

  • Lebref
    Lebref     

    Si un véritable homme du Peuple comme Sanders devient président de la première puissance mondiale, c'est la politique mondiale qui changera positivement ! #FeelTheBern

  • Hamham
    Hamham     

    Le New Hampshire et les Etats voisins seront acquis à Mr Sanders pour les prochains caucus. Il peut créer la surprise pour l'investiture.

  • Mordicus
    Mordicus     

    Hillary Clinton et son "easy money"......elle a reçu 670.000 dollars de Goldman Sachs pour trois conférences de suite. ....cela fait plus de 220 000 dollars = 1 conference......Puis un "cadeau" de 20 millions de dollars de Wall Street.....ensuite elle accuse Poutine de "corruption" sans la moindre preuve. Et pour le Donbass......ça fait 2 ans qu'on attend des photos (au moins une seule photo...) de la présence de l' Armée russe en Ukraine en combat continuel contre Porcoshenko. La il n'y a pas des photos non plus. Tout comme l'accusation fausse des "armes de destruction massive en Irak"..... Un seul mot: DEGOUTANT !!!

Votre réponse
Postez un commentaire