En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Benyamin Netanyahu a promis mardi d'"intensifier" l'opération en cours à Gaza.
 

Après avoir été porteuse d'espoir, la journée du 15 juillet a marqué un tournant dans le conflit entre Israël et le Hamas. Un premier civil israélien a été tué par un tir de roquette: Benyamin Netanyahu a promis d'intensifier les raids à Gaza. Près de 200 Palestiniens sont morts depuis huit jours.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • Openyoureyes Openyoureyes
    Openyoureyes Openyoureyes     

    +1 pour Lovecraft.
    Je rajouterai que la guerre de 1948 s'est terminée par un accord de cessez-le-feu. Une ligne a été tracée sur la carte, délimitant les emplacements des armées sur les deux fronts, l'est et le sud, au moment du cessez-le-feu. Il s'agit de la "ligne verte". Cette ligne n'est pas une frontière, et ni Israël, ni les Arabes ne l'ont considéré comme plus que ce qu'elle était en réalité: une ligne qui définit l'emplacement des différentes armées à la fin d'une phase des hostilités, pouvant être déplacée vers un côté ou l'autre, si les combats reprenaient – comme cela est arrivé en 1967.
    A la suite de la guerre de 1948, les parties du foyer national juif en Terre d’Israël ont été occupées par la Jordanie et l’Égypte. "Occupées", parce que le seul droit de souveraineté sur ces territoires était celui du peuple juif ou, en d’autres termes, l’État d’Israël, et non celui des Arabes, et évidemment pas celui du "peuple palestinien" dont personne n’avait jamais entendu parler auparavant.

    La guerre de 1967 a créé une nouvelle situation dans la région: la ligne de cessez-le-feu de 1948 à 1949 -- celle qui est dessinée en vert sur les cartes -- a été déplacée suite à cette seconde guerre, vers l'est jusqu'à la rivière du Jourdain, et en 1994 son emplacement a été confirmé comme frontière internationale par l'accord de paix avec la Jordanie. Au sud, la ligne verte a été déplacée en 1979, à la suite de la victoire israélienne contre l'Égypte lors de la guerre de 1973, et reconnue comme frontière internationale dans l’accord de paix entre Israël et l’Égypte. Il n'y a plus de ligne verte ! Elle a été annulée par la nouvelle guerre et transformée finalement en une "ligne violette" au moyen d'un traité de paix. Ceux qui sanctifient la ligne verte ont créé une sorte d'idole. Ils ont créé de plus un peuple palestinien et un Etat palestinien derrière cette ligne "sacro-sainte", mais ils se sont moins intéressés aux besoins des Palestiniens, préférant s’intéresser à créer les conditions qui rendront plus facile la destruction du foyer national juif.
    Quarante-cinq ans après la décision qui a été prise à San Remo, Israël a recouvré sa souveraineté légitime sur les territoires qui ont été restitués au peuple juif dans son foyer national.
    Comment est-il possible d'appeler la possession par Israël de sa terre d'origine, entérinée par les nations, comme une occupation de la terre palestinienne ? C’est au-delà de toute logique. Le drame est que les Juifs eux-mêmes ont adopté cette terminologie et l’ont faite devenir une pierre angulaire de leur politique nationale.

    Tous ces faits sont bien connus, mais il est assez facile de les oublier. Par conséquent, il est essentiel de les répéter encore et encore autant de fois que nous entendons des mensonges autour de cette "occupation" imaginaire.

  • Bernard Chaulet
    Bernard Chaulet     

    On ne doit pas avoir les mêmes source alors ;-) Je parlais de la bande de Gaza (pas de la cisjordanie).
    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20060629.OBS3499/chronologie-depuis-le-retrait-de-gaza.html

    Merci en tout cas d'admettre que le Hamas est un mouvement terroriste et qu'il faut l'abattre comme tous ces djihadiste fou furieux.

  • cWal
    cWal     

    "Israel a quitté les territoires depuis 2006."
    Ah bon ? Première nouvelle !
    www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/06/28/la-france-durcit-sa-position-face-a-la-colonisation-israelienne_4447341_3218.html (article du 28 juin 2014...)
    "Israel est reconnu par l'ONU."
    Tout-à-fait, et je n'ai jamais dit le contraire. Le problème est que ce pays n'a jamais respecté une seule des résolutions de l'ONU. Quant au Hamas ce n'est pas un pays mais un mouvement terroriste.

  • Bernard Chaulet
    Bernard Chaulet     

    Faux.
    Israel a quitté les territoires depuis 2006.
    Israel est reconnu par l'ONU.
    Pas le Hamas

  • cWal
    cWal     

    Je ne sais pas où tu vois que j'ai avoué quelque chose... Non, je n'ai rien à foutre de la Syrie, de la Lybie, du Mali, de la Palestine et d'Israël. Si les français et l'Europe d'un côté, et les USA de l'autre sont d'accord pour jeter leur argent par les fenêtres, à mon niveau je n'y peux malheureusement rien.
    Si tout ce petit monde cessait de payer, les USA en premier, dans 3 semaines le conflit est terminé. Ou alors ils continueront à coups de lance-pierres. Sauf que dans 3 mois il n'y aura plus d'état d'Israël non plus. Faut choisir... Mais y a pas le feu, ça fait que bientôt 70 ans que ça dure.

  • HappyButcher
    HappyButcher     

    Donc ton problème c'est bien Israel tu viens de l'avouer. Si tu étais logique avec toi même ce conflit territorial concerne deux pays dont tu n'as rien à foutre comme la Syrie, la Lybie et le Mali. Je te rappelle que tu payes pour la Palestine les 200 et quelques millions de l'UE balancés dans ce tonneau des Danaides sortent de ta poche quelque part. Tout ce fric utilisés par des loosers islamiques pour balancer leurs pétards. Ces nazes ont vraiment tout loupé. Va chialer avec eux à l'ONU!

  • cWal
    cWal     

    "Tsahal est la seule armée au monde à envoyer des prospectus, des SMS, et faire des appels pour prevenir les habitants d’un raid israélien sur telle ou telle zone"
    Et ces malpolis de palestiniens qui ne disent même pas merci ! Même quand on reconstruit gratos leurs maisons pour en faire de jolies colonies toutes neuves réservées aux juifs !
    "Quels pays aujourd’hui ne riposterait pas à des roquettes qui tombent H24 sur son territoire ?"
    Et quel peuple ne se révolterait pas si on lui confisque des terres qui lui appartiennent ? Même les USA et l'ONU condamnent la politique de colonisation forcée d'Israël. Mais vu que ce pays n'a jamais respecté une seule des résolutions...

  • cWal
    cWal     

    Heu non... Enfin perso je n'ai pas envie que mes impôts servent à aller guerroyer dans des pays où l'on n'a rien à foutre, en Syrie comme en Lybie, au Mali et j'en passe. Mais si toi ça ne te pose pas de problèmes, vas-y, payes...
    Et jusqu'ici ce qui se passe en Syrie c'est bien une guerre qui n'implique que la Syrie. Et Israël n'a rien a voir là-dedans.

  • pseudoma
    pseudoma     

    il faut un cesser le feu des deux côtés c'est évident ; et élever les pensées pour ne vous voir que comme des habitants.

  • deuxc
    deuxc     

    Parfait! Voilà un chef! Enfin quelqu'un qui ne veut pas se faire marcher sur les pieds par des assassins qui agissent par derrière! Au moins, Israël annonce la couleur. Les palestiniens pourront encore aller chialer à l'onu...

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire