En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Avant d’être mis aux enchères les biens du dictateur tunisien Ben Ali sont exposés au public à Gammarth en Tunisie.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Patrice Lemarié
    Patrice Lemarié     

    C'est pas des objets volés mais saisis en France on revend également les objets saisis ne t'en déplaise !

  • prob5763
    prob5763     

    En France, lorsque l'on achète des objets volés par qui que ce soit, cela s'appelle un recel, et c'est puni par la loi. En Tunisie où la corruption est la règle, c'est sans doute différent.

Votre réponse
Postez un commentaire