En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'ancien soldat allemand Werner C., 88 ans, raconte le massacre d'Oradour-sur-Glane au micro de BFMTV.
 

74 ans après le massacre d'Oradour-sur-Glane, Werner C., 88 ans, revient sur cette journée du 10 juin 1944 où 642 personnes furent tuées. "Presque chaque soir, en allant au lit, je me suis endormi en pensant à Oradour", dit-il à BFMTV dans un entretien exclusif.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • Indianer
    Indianer     

    Je suis assez étonné de lire des commentaires plutôt radicaux rédigés par des personnes qui au mieux étaient dans les ...à leurs pères en 1944. Quel courage, quel sacrifice, quel honneur vous dégagez... dommage qu’aujourd’hui vous ne soyez même pas foutus d'intervenir quand une femme se fait agressée dans le métro, ou qu'un pépé se fait tabassé par une bande de loubards, voire même de dire publiquement des choses politiquement incorrects (mais que vous pensez !) car vous avez LA TROUILLE ...et pourtant il n'y a pas de mitraillette dans le dos comme à cette époque ! honte à vous !

  • Anaxandre
    Anaxandre     

    Il fut un temps - c'était hier - où les sociétés catholiques savaient pardonner: la fameuse "prescription" du Droit. Cet épisode multi-séculaire est révolu, nous sommes désormais dans le "ni oubli, ni pardon".
    Quelle abaissement vertigineux...

  • gugus67
    gugus67     

    Je respecte Oradour, fils de malgrés nous je pense qu'il faut à un moment finir. Les morts civils de toutes les guerres sont innocents . S'il faut revoir l'histoire regardant là avec le recul. Tout soldat cherche de garder sa vie c'est normal. Pour Oradour les coupables, celui qui a donné l'ordre il est ou ? protégé après la guerre ?

  • jojobo
    jojobo     

    Lui a suivi les ordres, et n'avait pas trop le choix. Ce qui est bien plus terrible a mes yeux ce sont ces communistes qui étaient collabo avant l'éclatement du pacte germano soviétique - cadre de 1939 à juin 1942 .... ceux la sont bien plus condamnables car ils on par idéologie saboté des armes pour qu'elles explosent tuant ainsi les soldats français ! Ça c'est détestable ..... car rien non rien ne les obligeait si ce n'est leur allegeance aux soviets !!!!

  • nomad90
    nomad90     

    @jean marie beau gosse : Il a des preuves du mensonge, le beau gosse.? Il y était peut-être.?

  • nomad90
    nomad90     

    @Yamaguchi Gumi : Bien d'accord !

  • sclp
    sclp     

    oui bien sûr ... vous jouez avec les mots ... vous avez bien compris que je veux dire "sous le commandement " ... quant au milieu militaire ... je baigne en plein dedans !

  • JBFM
    JBFM     

    "Etre au commandement de celui qui est censé être plus intelligent", vous employez des termes qui montrent que vous non plus, vous ne devez pas bien connaître le milieu militaire, sans doute ne l'avez vous pas connu ce milieu ?

  • Yamaguchi Gumi
    Yamaguchi Gumi     

    Excusez moi mais toute cette violence verbale est assez intéressante : vous criez "au bucher" pour un viellard qui était jeune soldat SS et qui suivait des ordres! S'il avait résisté il serait mort dans l'anonymat ce jour là tué par son supérieur. A-t-on traqué et jugé les soldats français pour les massacres commis en Indochine et en Algérie? A-t-on traqué et jugé tous les soldats japonais qui ont massacré des villages entiers en Asie, a-t-on traqué et jugé les soldats américains qui se sont livré à des dizaines de milliers de viols sur des françaises et des allemandes à la fin de la seconde guerre mondiale? Avant de vouloir autant la mort de ce vieux soldats SS, relisez l'histoire et apprenez à ne pas juger d'un seul point de vue. Ce qui s'est passé à Oradour a été un drame, mais il est loin d'être le seul crime de guerre de ce type. Peut-on vraiment accabler un vieillard 70 ans après pour tout les autres, juste parce que lui est encore vivant et a voulu exprimer des regrets?

  • sclp
    sclp     

    Vous ne connaissez sans doute pas l'esprit qui existe dans le milieu militaire. Encore aujourd'hui, en Afghanistan, au Mali ou ailleurs, lorsqu'un officier dit à ses soldats de tirer, ils tirent. Les officiers peuvent être des criminels selon leurs actes et leurs commandements. Un soldat est au commandement de celui qui est censé être plus intelligent que lui et avoir plus de connaissance dans la maîtrise des situations.

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire