En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Donald Trump, le 20 novembre.
 

Le président américain élu, qui a remporté le scrutin populaire du 8 novembre, risque-t-il d'essuyer une procédure de destitution à son arrivée au pouvoir, fin janvier 2017, notamment en raison du risque de conflit d'intérêts lié à ses affaires? Si certains juristes évoquent cette possibilité, le scénario reste peu plausible. Explications. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • wagner
    wagner     

    si le scénario reste peu plausible pourquoi en faire un article ?

  • grincheux007
    grincheux007     

    La démocratie a du mal à s'exprimer aux Etats-Unis et ailleurs. L'élection est terminée, Trump a gagné. Un nouvel ordre mondial va bientôt se mettre en place avec Trump, Poutine, Fillon ... et c'est tant mieux.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à grincheux007)

    + Erdogan, Netanyahou, Viktor Orbán... la grosse teuf !

Votre réponse
Postez un commentaire