En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Maria Virginia Jones, ce lundi 24 mars lors de son ultime comparution devant la Cour supérieure de Los Angeles, en Californie.
 

Une Américaine, aujourd'hui grand-mère, a été libérée mardi matin après avoir passé près de la moitié de sa vie en prison. Ceci grâce à la ténacité d'étudiants en droit, qui ont permis la réouverture de son dossier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • NaOH
    NaOH     

    On est tous innocent , sauf preuve du contraire .
    Donc l' abandon des poursuites fait de l' accusé un innocent .

  • felicie
    felicie     

    Il y aurait beaucoup à faire aussi en France, vu la façon tendancieuse dont la "justice" agit bien trop souvent ! Et ça ne date pas seulement de Taubira et Hollande, bien que ces derniers aient largement envenimé la situation !

  • Pasdupe
    Pasdupe     

    Les erreurs de ce genre sont courantes aux USA : ce grand pays dit démocratique et de la liberté !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il faudrait savoir si une poursuite avortée signifie "innocenter" la personne ou pas.

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Pauvre femme ! Toute sa jeunesse derrière les barreaux ! Quelle triste vie ! Il faut féliciter ces étudiants , ils sont formidables !

Votre réponse
Postez un commentaire