En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le conducteur du train accidenté à Saint-Jacques-de-Compostelle parlait au téléphone
 

Le conducteur du train accidenté à Saint-Jacques-de-Compostelle parlait au téléphone avec un membre du personnel de la Renfe au moment du déraillement.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • MARIANE3459
    MARIANE3459     

    J'ai déjà fait un trajet en cabine TGV en France, le conducteur est seul pour conduire. Il serait bon qu'il soit au moins 2.

  • MARIANE3459
    MARIANE3459     

    On parle sans relâche de l'ESPAGNE et de la SUISSE. SI on reparlait de BETIGNY...AFFAIRE BRETIGNY // l'éclisse est située à 120 m du parking sur lequel étaient les "observateurs"... // 1) 4 boulons de 18mm avec rondelles-frein ne se desserrent pas simultanément entre le 4-07, date du dernier contrôle et le 15-07. -- La clé nécessaire pour une telle opération fait 70 à 80 cm de haut. // 2) l'éclisse a pivoté de 180° (suivant le modèle elle pèse de 12 à 20kg)... il y avait probablement un fort Mistral ce jour-la à Brétigny. // 3) Pour pouvoir la faire pivoter il faut 3 boulons enlevés et un suffisamment desserré pour permettre à l'éclisse, qui est de par sa forme coincée sous le champignon du rail) de se décaler suffisamment pour échapper au champignon du rail. // 4) Une seule position du boulon restant pouvait permettre une rotation de l'éclisse engageant la lacune (espace permettant le passage du boudin des roues dans le cœur d'aiguille. Si vous avez un copain statisticien il va vous faire le calcul des probabilités... //

    5) Les 90 tonnes de la loco ont très bien pu sauter l'obstacle sans dérailler vu la vitesse de 127km/h, les Corails de 45 tonnes ont déraillé. // 6) Je renvois donc dos-à-dos les syndicats qui ont aussitôt fustigé le manque d'entretien, alors qu'une révision avait été faite 10 jours avant ainsi que les "politicards" affirmant avant l'enquête qu'il n'y avait pas de malveillance, ni de caillassage ou agression des blessés et des secouristes. // Une rumeur selon Harlem Désir, alors que le Procureur a 4 plaintes sur le bureau dont celle d'un urgentiste. // Pour info complémentaire: la police a trouvé ce message dur le portable d'un suspect arrêté: "t'as trouvé quoi dans les bagages?" Eloquent ! //

    7) Arguments moins ferroviaires, (que vous pouvez contrôler en visualisant la gare de Brétigny sur Google Earth). Les secours ont été plus lents à arriver malgré les plans blanc et rouge, car les bons garçons des cités de Brétigny les ont précédé. // 8) Ils les ont caillassé à leur arrivée depuis la terrasse du parking surplombant la gare. //
    9) Tout le monde sait que les cailloux poussent naturellement sur le dernier étage des parkings.

  • tonton77
    tonton77     

    pas d 'excuses pour ce tueur !!!! c'est 80 km/h c'est tout un train c'est pas un jouet pour se défouler!!!

  • hhhkkk
    hhhkkk     

    Il parlait avec qui? Sur un téléphone portable (conversation d'ordre privée) ou avec les services techniques pour leur signaler un problème?

  • hhhkkk
    hhhkkk     

    Le conducteur parlait soi-disant au téléphone et le deuxième conducteur dont personne ne parle, il faisait quoi BON SENS ??????????

Votre réponse
Postez un commentaire