En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La voiture a eu les vitres brisées permettant aux casseurs de lancer un lacrymogène à l'intérieur.
 

Cinq personnes ont été mises en examen après le jet de fumigènes dans une voiture de police quai de Valmy à Paris. Un policier a été légèrement blessé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • LeFrançais-ral.ouf
    LeFrançais-ral.ouf     

    La loi travail DOIT être révisée pour que tout ce désordre dans le pays cesse.
    "L'audacieux" doit prendre en compte le malaise envers le texte, et comme si, comme il dit, "ça va mieux" pas besoin de la loi car sa vision sur l'avenir est comme son mandat : nul

  • Agostini
    Agostini     

    Une peine exemplaire pour les casseurs qu'ils paient un maximum avec le remboursement des dégâts. Pour moi ce sont des lâches

  • Crusader30
    Crusader30     

    CA CENSURE UN MAX POUR TOUS ..... ÉCOEURANT

  • tribut
    tribut     

    Quand on pense que lors de l'affaire Méric, plusieurs ministres ont pieusement défilé derrière les "antifas" ces gentils gardiens de la démocratie, il ne faut plus se demander si le gouvernement les soutient au lieu de les combattre et de les arrêter.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Faudrait aussi poursuivre quelques reporters qui avaient l'air de plutôt bien se marrer au premier rang tant ils étaient heureux d'avoir des images.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ça fait quelques années déjà que les militants antifascistes sont devenus de fieffés attardés au comportement et raisonnements aussi ridicules et dangereux que ceux de certains fachos.
    Que les autorités dissolvent la CNT et autres organismes (que soutien Besancenot sans le dire).

  • tribut
    tribut     

    Quand on pense que lors de l'affaire Méric, plusieurs ministres ont pieusement défilé derrière les "antifas" ces gentils gardiens de la démocratie, il ne faut plus se demander si le gouvernement les soutient au lieu de les combattre et de les arrêter.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Belle pub en vu de l'EURO 2016, les capacités de gestion en matière de sécurité n'ont jamais été aussi mises à mal depuis bien longtemps.

  • camige
    camige     

    En temps que citoyenne Française , ancienne salariée, ayant participé à des manifestations, je suis sidérée de voir une vidéo ou un policier se fait agresser par des voyous et non des manifestants, sans que personne ne vienne lui porter secours.
    Par contre, Messieurs les photographes professionnels ou pas étaient bien présents, que penser: du voyeurisme!!!!

  • sylvie.saint remy de provence
    sylvie.saint remy de provence     

    Ce qui me stupéfie c'est l'inaction des journalistes et autres voyeurs qui filment un lynchage en direct! Faire son travail ne veut pas dire de ne pas assister des personnes en danger ! Honte à vous

    Agostini
    Agostini      (réponse à sylvie.saint remy de provence)

    Non assistance à personne en danger. Les règles sont valable aussi pour eux

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à sylvie.saint remy de provence)

    Parfois les journalistes payent les malfrats pour avoir des actes en direct...

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire