En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le vice-président du Conseil d'Etat, Jean-Marc Sauvé.
 

Suivant les conclusions du rapporteur public, la haute juridiction administrative s'est prononcée en faveur de l'arrêt des soins qui maintiennent artificiellement Vincent Lambert en vie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • Paul Flore
    Paul Flore     

    en 1994 la personne qui partageait ma vie était dans un état de souffrance tel q'il se mangeait les doigts presque rien pour le soulager le professeur tres connu dans les médias ( il souffre mais au moins il est en vie ,l'agonie silencieuse est la pire j'ai manqué commettre l'irreparable!

  • prince2b
    prince2b     

    Votre Frère est comateux depuis 1 année, c'est bien celà ?

    Vincent Lambert est comateux depuis 6 ans...Son état, depuis n'a fait que se dégrader, pour se stabiliser à celui actuel... Contrairement à votre frère, qui après 1 semestre à commencer à avoir quelques améliorations, celui de Vincent après 6 ans, des séances d'orthophonie, et tout le maximum, n'a pas progresser d'un iota....Le problème, c'est quand il devient chronique. On considère que c'est le cas si le patient est toujours dans cet état un an après un traumatisme crânien, ou après trois mois pour une anoxie, une privation d'oxygène au niveau du cerveau. Pour Vincent, cela fait 6 ans....

  • Teddie
    Teddie     

    Je ne me rappelle pas avoir lu dans la bible qu'il fallait souffrir pour faire plaisir a Dieu !

  • Teddie
    Teddie     

    Enfin une décision sage.
    Je comprends très bien les parents, mais il faut aussi accepter que
    Vincent Lambert ne voulait pas d'acharnement thérapeutique, alors aller contre
    son désir, c'est un peu une trahison, il faut pouvoir respecter les désirs
    des malades. Il n'y a AUCUN espoir de guérison alors...!

  • Truecolor
    Truecolor     

    Je salue cette décision. Je comprends néanmoins la douleur des parents. Il me semble que la maman parlait de " naturel ". Et dans ce cas présent, son maintien " en vie ", est tout sauf naturel. Qu'on le mette chez lui, entouré de ses proches et qu'on lui fiche la paix. Qu'il parte dans les meilleures conditions. Tout cela est trop malsain.

  • sevene
    sevene     

    De part son métier (ambulancier), il s'était confié sur l'acharnement thérapeutique et l'état végétatif a sa femme et à des proches, donc sa volonté va être enfin respectée... c’est dommage d'en arriver là pour juste faire ce qu'il voulait..

  • bibill
    bibill     

    Enfin une décision sage et pleine de compassion.
    Mais pourquoi tant d'acharnement des tribunaux devant l'avis même des médecins ?

  • Castle
    Castle     

    Euh, la volonté du patient... Ne s'exprimant, comment la connaissez-vous??? Et réagissant aux stimuli et désirant avaler lorsque une bouchée était portée à sa bouche, je n'appelle pas cela un désir de mourir de la part de Vincent Lambert

  • Castle
    Castle     

    Bonsoir bibill, arrêtez avec votre "Civitas"!! Il y a plein de gens qui sont contre la décision omnipotente du Conseil d'Etat et qui ne font pas partie de "Civitas", si ça se trouve vous en faites parti?!

  • Castle
    Castle     

    Bonsoir CitronPresse, c'est vous qui dites que ce sont des "zombies", mais encore un mot pour faire peur, en quoi sont-ils des zombies?, S'ils répondent aux stimuli et gens qui les entourent??? En quoi sont-ils des zombies??? L'acharnement non, la vie oui, et dans le cas de Vincent Lambert, ça n'est pas de l'acharnement, car le corps médical avait arrêté le traitement médicamenteux qui améliorait son état depuis belle lurette??? N'est-ce pas pire d'arrêter de donner à manger et à boire, avez-vous l'expérience ne serait-ce que d'un régime??? Là, c'est puissance 10 ce qu'on va lui faire subir à cet homme conscient, bouh, je ne tiens pas être à côté de lui, enfin si pour l'aider par ma présence, bref humanité barbare que ne vivons!

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire