En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un gendarme bloque l'accès à la scène de crime, le 5 septembre 2012.
 

L'ADN de l'homme actuellement en garde à vue n'a pas "matché" avec les profils retrouvés sur la scène de crime.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • rebelle80
    rebelle80     

    @lebeaufrancois
    je ne le sais que trop bien je disais, juste pardon, pour ma faute de frappe ! intéressant de voir que certains récalcitrants ne se manifestent pas ce soir !

  • rebelle80
    rebelle80     

    @lysa
    vous avez tout compris ! BFM s'est pris pour "détective " !

  • LE BEAUFRANCOIS
    LE BEAUFRANCOIS     

    Heureusement que Kad Merad n'était pas à chevaline le jour du meurtre, car il y a aussi de la ressemblance. Une fois encore la police, qui est dans une impasse, essaye de sauver les meubles. Appelez le NCIS ou les Experts!

  • rebelle80
    rebelle80     

    @gugus67
    Pour l'instant, l'ADN retrouvé n'est pas le sien ! changez de chaine télé, et ce sera plus réel au niveau infos directes, ici, ils ne mettent que ce qui ne les dérange pas !

  • Lysa
    Lysa     

    Le Procureur ne semblait pas très content de la rédaction de BFMTV si j'ai bien compris ??

  • rebelle80
    rebelle80     

    oups, pardon, d'arrêter de tout censurer, BFM, on en a marre

  • Maxoue
    Maxoue     

    Alors pourquoi en faites vous un coupable d'avance ????

  • Christophe78
    Christophe78     

    Avant de faire le point sur l'enquête, le procureur de la République avait fustigé la diffusion, mardi, par BFMTV, de photos montrant la scène de crime de Chevaline et le corps du cycliste tué. Eric Maillaud prétend que cela «a profondément choqué les membres des familles des victimes, notamment cette photo où l'on voit le corps du cycliste allongé certes le visage flouté, où l'on devine à travers le pare-brise le corps de Saad al-Hilli».

  • gugus67
    gugus67     

    Je ne connais pas l'enquête , mais depuis il a eu le temps de nettoyer les indices.

Votre réponse
Postez un commentaire