En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des policiers devant le commissariat de Trappes, lors d'une précédente affaire.
 

La police a interpellé au total quinze personnes. Les débordements ont commencé lors d'une soirée capverdienne dans les Yvelines. L'homme grièvement blessé a été roué de coups.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les chances pour le Cap-Vert. Ou la France. On ne sait plus :)

  • mamily
    mamily     

    le ministère de l'extérieur "Valls" et de l'injustice "Taubira" donnent des consignes certainement pour ne pas toucher à ces populations minoritaires pour ne pas les traumatiser ! les contrarier ! laissez faire pour qu'ils ne se révoltent pas !!! d'ailleurs pourquoi maintenir une police dans ces quartiers !! cette police qui doit rendre compte devant la justice si son travail consiste à faire respecter le droit et la république dans ces quartiers de banlieue délinquante !!!c'est de l'argent des français gaspillé et des emplois à mieux utiliser!!!

  • lololol
    lololol     

    Un sentiment de crépus en vallois ....

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    les flics ont eu de la chance de ne pas déclencher des émeutes dans cette brave ville de Trappes !!!

Votre réponse
Postez un commentaire