En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une patrouille de gendarmes dans le quartier de la Bourgogne, à Tourcoing, dans la nuit de jeudi à vendredi.
 

Le quartier sensible de la Bourgogne, à Tourcoing, a connu une quatrième nuit de violences urbaines. Le quartier s'est enflammé après la mort dans un accident, dans la nuit de dimanche à lundi, du passager d'un véhicule qui avait refusé de se soumettre à un contrôle d'identité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • tiotoy
    tiotoy     

    Des délinquants, des bandits, se révoltent, attaquent les forces de l'ordre, cassent et brulent , et pas un mot des médias, ce gouvernement nous prive de l'information, un scandale.

  • jmtroyes
    jmtroyes     

    Sans faire d'amalgame, ces jeunes qui ont brûlés poubelles, voitures d'ouvriers qui n'ont que cela pour aller travailler sont certainement les mêmes que ceux qui sont une chance pour la France?. A quand ces infos sur les chaînes publiques aux heures de grandes écoutes ??
    On voit bien que tous ces journalistes sur les chaînes publiques sont à la bottes des gouvernements en place!!!

Votre réponse
Postez un commentaire