TGV immobilisé : le tournage d'un "clip de rap" évoqué

Le tournage d’un clip de rap serait à l’origine du TGV immobilisé à proximité d’une cité de Marseille ce samedi.

E. M. avec AFP
Le 03/02/2013 à 21:26
Mis à jour le 03/02/2013 à 22:47

Des jeunes prennent d'assaut un TGV 03/02


TGV immobilisé à Marseille: une passagère témoigne - 03/02


On en sait un peu plus sur les raisons qui ont conduit à l’immobilisation d’un TGV près de Marseille ce samedi. Plusieurs dizaines de jeunes affirment avoir voulu tourner un clip de rap. Ils ont effrayé samedi quelque 150 voyageurs et retardé des trains, en tentant de monter à bord d'un TGV à proximité d'une cité sensible de Marseille, provoquant l'indignation et la stupéfaction des élus.

Dix d'entre eux se trouvaient toujours en garde à vue dimanche soir pour entrave à la circulation des trains, dégradations volontaires et vol et devaient être présentées au parquet lundi.

Far West, attaque de diligence, piraterie ferroviaire

Far West, attaque de diligence, piraterie ferroviaire: les termes utilisés pour décrire l’événement intervenu samedi en début d'après-midi à proximité de la cité Air Bel dans le 11e arrondissement (est) de Marseille attestent de son caractère hors du commun.

Un TGV venait de quitter la gare Saint-Charles à Marseille en direction de Hyères (Var) et Nice, avec environ 150 personnes dans deux rames accouplées, quand des torches allumées sur les voies ont forcé le conducteur à s'arrêter près de cette cité classée en Zone de sécurité prioritaire.

Plusieurs dizaines de jeunes ont alors tenté de monter à bord avant de s'enfuir dans la cité à l'arrivée de la police, qui a essuyé des jets de pierres mais a pu interpeller dix d'entre eux.

La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?