En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Treize centrales centrales ont été survolées depuis octobre, dont l'une, Penly en Seine-Maritime (photo), à deux reprises.
 

Treize centrales nucléaires ont été survolées par des drones depuis octobre. Les intérêts de la France sont-ils en danger? "Non", assure Christophe Naudin, criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, "il n’y a absolument aucun risque pour les centrales actuellement". Interview.

journaliste

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • éric18
    éric18     

    le risque 0 n'existe pas MR NAUDIN car quand à belleville sur loire greenpeace s'y sont introduit eh bien là jusqu'où y ont pénétré il coupait encore quelques grillages et il s'introduisait dans des bureaux ,prenait des agents EDF en otage et leur demandait d'accéder à la salle des commandes,donc imaginons à la place de greenpeace,que se soit des terroristes.

  • trueblabla
    trueblabla     

    J'aurais du choisir le métier de journaliste. ( sur BFM hein ^^ )

  • Badvann
    Badvann     

    Les drones sont moins dangereux pour les centrales nucléaires que les écologistes!

    lesemian
    lesemian      (réponse à Badvann)

    Tu sembles oublier Badvann ( mais tu n'est pas les seul) que si les centrales nucléaires française sont surveillées par des escadrons de Gendarmerie ( depuis 2007 seulement) tu le dois en grande partie à Greenpeace qui n'a cessé de démontrer ( à ses risques et périls et pour être traiter de toutes sortes de noms d'oiseaux en remerciements) que "on" rentrait dans les centrales presque comme dans un moulin...

Votre réponse
Postez un commentaire