Serge Charnay pointé du doigt par l'avocate de la mère

Serge Charnay, le père séparé qui vient de passer plus de trois jours retranché dans une grue à Nantes, est le "seul responsable" de la dégradation de ses droits parentaux, selon l'avocate de la mère de l'enfant.

V. G. avec AFP
Le 18/02/2013 à 21:23
L'avocate de la mère de Benoit accuse Serge Charnay d'avoir menacé d'enlever son enfant. (Frank Perry - AFP)

Nantes : "ce sont des milliers de pères privés de leur enfant" 16/02


Serge Charnay, le père séparé qui vient de passer quatre jours et trois nuits retranché dans une grue à Nantes, est le "seul responsable" de la dégradation de ses droits parentaux. C'est en tout cas ce qu'estime maître Sandrine Caron, l'avocate de la mère de l'enfant.

"Son prétendu combat ne doit pas être confondu avec celui de nombreux pères injustement éloignés de leurs enfants", a-t-elle fait valoir dans un communiqué publié lundi soir.

L'avocate souligne notamment que Serge Charnay "conteste toute légitimité à la justice et aux juges si l’on en croit ses déclarations actuelles". "La question de ses droits sur son fils dépend de la seule compétence du juge aux affaires familiales qu’il refuse de rencontrer", ajoute-t-elle.

Des "menaces d'enlèvement"

L'avocate souligne notamment que Serge Charnay "conteste toute légitimité à la justice et aux juges si l’on en croit ses déclarations actuelles". "La question de ses droits sur son fils dépend de la seule compétence du juge aux affaires familiales qu’il refuse de rencontrer", ajoute-t-elle.

"En posant aussi violemment la question de ses droits parentaux, monsieur Charnay ne semble pas se soucier de l’effet que cela peut produire sur son fils de 6 ans, qui doit se cacher des caméras des médias", écrit encore l'avocate.

"Jusqu’aux menaces d’enlèvement qu'il a formulées, la mère s’est toujours attachée à ce que le droit d’accueil élargi de Serge Charnay soit scrupuleusement respecté", conclut l'avocate.

Toute l'actu Société

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?