En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Olivier Besancenot et les postiers mis en cause à leur arrivée au tribunal de Nanterre, lors de leur premier procès en 2011.
 

Accusés d'avoir séquestré des cadres de La Poste à Nanterre en mai 2010, douze postiers dont Olivier Besancenot ont été relaxés en appel jeudi. Trois autres ont vu leur condamnation confirmée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Georges Parolier
    Georges Parolier     

    Les cochons aiment surtout à se vautrer dans la fange,
    c’est là qu’ils sont tout à fait heureux…

  • FXJZ
    FXJZ     

    Le petit guignole aurait pu venir chez nous, il aurait reçu une bonne paire de claques ....

  • polo
    polo     

    Normal: justice de gauche relaxe de gauche, ce gouvernement passe son temps a faire des réglements de compte.

  • cdfgh75
    cdfgh75     

    Amnesty, Amnesty !!...c'est la débâcle, ce gouvernement n'a plus aucune autorité !!

Votre réponse
Postez un commentaire