En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pyrénées-Atlantiques: opération de gendarmerie contre la secte "Tabitha's Place"

Mis à jour le
Le manoir de Navarrenx, où vivent une centaine de membres de Tabitha's Place en communauté.
 

Une importante opération de gendarmerie a été menée mardi au sein d'une communauté sectaire près de Pau. Les forces de l'ordre ont procédé à une dizaine d'interpellations. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • antoinev
    antoinev     

    Les 19 condamnés en 2002 et l'enfant mort 1997, ce sont aussi des inventions de M. Fenech ?
    Il y a des gens qui mettent leurs enfants en danger.

  • claire49
    claire49     

    Depuis plusieurs années,la politique discriminatoire de la France concernant les "sectes",mot qui n'a aucune définition juridique, est dénoncée à l'étranger par des organisations internationales de défense des droits de l'Homme.Le 10 avril 2014,le Conseil de l'Europe a rejeté le modèle français que la Miviludes voulait exporter dans tous les pays de l'Europe dans un rapport présenté par le député Rudy Salles !
    Pendant des années,M.Fenech,invité sur les plateaux de télé,a affirmé que 60 000 enfants seraient en danger dans des "sectes".
    Des fonctionnaires de cinq ministères concernés entendus en 2006 devant la commission parlementaire sur les enfants dans les "sectes",ont tous donné des chiffres insignifiants bien loin des dizaines de milliers annoncés par M.Fenech,"cette problématique est extrêmement marginal" dit une fonctionnaire dans la vidéo de cette commission d'enquête que chacun peut voir sur internet.

Votre réponse
Postez un commentaire