En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jacqueline Sauvage a raconté les coups de son mari qu'elle a subi pendant 47 ans.
 

La cour d'assises d'appel a confirmé la condamnation à 10 ans de prison infligée à Jacqueline Sauvage en première instance. Cette sexagénaire avait tué son époux qui l'a battue pendant 47 ans.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Procès Sauvage ... Justice Sauvage ...

    Zénitude
    Zénitude      (réponse à Manguifirek)

    Administrée par des Jurés, simples citoyens tirés au sort sur les listes electorzles

    Manguifirek
    Manguifirek      (réponse à Zénitude)

    Les "gens comme vous et moi" … sont impressionnés et influencés dans un monde qu'ils ne connaissent pas et répondent uniquement par oui ou non à des questions orientées par la cour d'assises. "L'intime conviction" n'est qu'une conviction intime et tous les professionnels de la justice sont loin d'être compétents … et honnêtes.

  • pat3162
    pat3162     

    Mais quelle honte de la condamnée à 10 ans à savoir que dans les auteurs des attentats de Paris il y en avait qui été condamner à des peines de prisons pour des faits aussi graves et qu'ils n'ont jamais mis un pied en taule
    Mais que fait la Justice

    Zénitude
    Zénitude      (réponse à pat3162)

    C'est la justice des citoyens, des jurés d'Assises, des gens comme vous et moi, tirés au sort sur les listes electorales

  • marco3340
    marco3340     

    Ou sont passées les mouvements féministes?
    Trop occupées à soutenir les FEMEN, le mariage pour tous et l'abolition de la prostitution sans doute

  • cristal
    cristal     

    allez-y continuez à frappez torturez vos femmes etc etc .....la justice est avec vous. Cette justice là je ne la reconnais pas .

  • B500
    B500     

    Le gros probleme en France : on ne condamne QUE les faits pas les circonstances :
    Cette femme battue pendant 47 ans, le commercant qui se fait braquer 50 fois, le pere de famille qui va defendre ses gosses car ils se font racquetter a longueur d annee etc...etc...

    Tous ces gens sont lourdement condamnés car on ne juge que leurs actes ! On ne prend pas en compte pourquoi ils en sont arrivés la...

    Quand aux multiples recidivistes, ils ont droit a toute la clémence de la justice au grand coeur !

    anthony83
    anthony83      (réponse à B500)

    Je suis pas vraiment d'accord, c'est simplement qu'il y a 2 poids 2 mesures. Dans un cas on applique la politique de l'excuse.... suivez mon regard mais quand ceux sont des gens qui ne font jamais d'écarts dans la vie, on leur tombe dessus et plutôt 2 fois qu'une. Autre exemple, si on prenait que les faits, quelqu'un qui tue une autre personne en ayant bu au volant c'est ni plus ni moins qu'un meurtrier et pourtant ces gens là ne prennent jamais plus de 3 ou 4ans...

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    "En première instance, en octobre 2014, elle avait écopé de la même peine." … Les juges de la cour d'appel ont protégé leurs collègues du TGI … et non la victime de 47 années de souffrance …

    Zénitude
    Zénitude      (réponse à Manguifirek)

    Je crois que vous avez mal lu l'article. L'accusée n'a pas été condamné par des Juges, mais par des jurés, car nous sommes aux Assises (et non au TGI), c'est -à-dire par des gens comme vous et moi


    Manguifirek
    Manguifirek      (réponse à Zénitude)

    "car nous sommes aux Assises (et non au TGI)" … Oui, nous sommes bien 1 Place de la République à Blois, le TGI … et la Cour d'assises.

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Bonne chance à toutes les autres femmes battues découragées et silencieuses à cause de cette vielle "justice" entartrée.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Elle aurait du répondre par un acte proportionné ? C'est nouveau ça, quel genre d'acte proportionné peut-on assener à un violent chronique qui serait suffisant pour le calmer tout en étant pas trop grave pour qu'il décide de se lâcher outre-mesure sur sa victime ?
    Qui dit qu'en ripostant de manière proportionnée elle serait encore en vie aujourd'hui ?
    Est-ce que nos policiers quand ils tentent d'appréhender des individus dangereux y vont avec des moufles ? La comparaison pourrait sembler ridicule mais c'est la réalité, face à quelqu'un qui peut à tout instant vous tuer, y'a pas de demi mesure, c'est lui ou vous, elle a fait son choix, elle mérite sanction c'est clair mais 10 ans c'est cher payé, on transforme son acte en acte de vengeance prémédité et elle prend plus qu'un Bertrand Cantat par exemple.

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Apparemment la justice a jugé qu'elle n'avait pas été assez punie ...

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    "la femme qui a tué son mari violent condamné à 10 ans de prison " … Condamné ? Une condamnation posthume de son mari ?

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire