En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un armurier est jugé pour avoir remis en état de marche des armes de guerre, puis de les avoir vendues. (Photo d'illustration)
 

Par "passion", il avait abandonné son poste d'enseignant pour se consacrer à la construction et la vente de silencieux pour armes. Quand son commerce a capoté, il a ensuite remis en état de marche des fusils mitrailleurs dédiés aux collectionneurs. Neuf ans de prison été requis contre lui.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • moutondu
    moutondu     

    c'est avec des personnes comme ça que l'on voit disparaitre nos libertés publiques,

  • R.I.P
    R.I.P     

    Et oui quand on vous dit que les plus dangereux parfois ne sont pas ceux que l'on croit

  • al Azar
    al Azar     

    Droits de l'homme
    Ban Ki-moon appelle à mettre fin à l'excision

    « La mutilation des filles et des femmes doit cesser au cours de notre génération », a lancé le sécrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon depuis le siège régional de l'Onu. « Les choses peuvent changer si les médias accordent une attention soutenue aux conséquences néfastes des mutilations », a-t-il ajouté. L'Organisation mondiale de la santé recense plus de 125 millions de victimes d'excision dans 29 pays d'Afrique et du Moyen-Orient.

  • philippe44160besné
    philippe44160besné     

    tiens là on donne son nom ! il sonne bien alors pas de probleme

    R.I.P
    R.I.P      (réponse à philippe44160besné)

    C'est pas faux .

Votre réponse
Postez un commentaire